Evect.fr

Paris étrille une nouvelle fois l'ASSE

Publié le par Tibo 6 commentaires
Le Paris Saint-Germain, chez les hommes comme chez les femmes ne réussit pas aux verts... Les joueuses d'Hervé Didier se sont inclinées sur la pelouse du Stade Charléty à Paris, sur le score de 3 à 0 lors de la 8e journée de D1.

ASSE : Chavas - Sissoko, Viguier (c), Karlsson, Cirri - Gauvin, Lavaud, Gherbi, Perruzzetto - Chaumette, Palacin.

Devant près de 1000 spectateurs, Saint-Etienne prenait rapidement l'eau. Dès la 7e minute, Laure Bouleau obtenait un penalty assez logiquement, une offrande pour Delannoy qui trompait Chavas et venait ainsi ouvrir le score (1-0). Peu avant la demie heure de jeu, les Amazones n'étaient pas loin d'égaliser, mais la gardienne Parisienne réalisait un arrêt déterminant. Asllani à la 79e minute, permettait aux joueuses de la capitale d'inscrire un second but. 
Dans le temps additionnel, c'est Erika qui venait inscrire un troisième but pour les Parisiennes. 

Les résultats de la 8e journée :
Montpellier 4-0 Rodez
Paris-SG 3-0 Saint-Etienne 
Saint-Maur 1-1 Soyaux 
Nîmes 1-1 Albi 
Guingamp 1-0 La Roche-sur-Yon
Lyon 2-0 Juvisy 

Tags :

6 commentaires
vert glas - Mon 02 Nov à 14h31 - Modifié Mon 02 Nov à 23h07
championnat sans intérêt avec 12 clubs dont certains sont archi millionnaire et des scores ridicules en permanence de 6 ou 7 à 0. non pas à zapper mais à fuir.
Andy-fun - Mon 02 Nov à 12h19
ETRILLE  Le mot est trop fort

Je dirais  Belle résistance des Amzone

Essayons de positiver un peu, de les porter vers 'lavant plutôt que d'apporter des jugement néfastes

Les joueuses sont déjà déçues de perdre  mais  fière d'avoir donné le meilleur


C'est en les encourageant que la prochaine fois elles feront mieux
dallasace7 - Mon 02 Nov à 12h04 - Modifié Mon 02 Nov à 12h13
fait chier a toujours parler du Qsg vous ne vous rendez pas contre que vous les mettaient  en valeur et il n'attende que sa, parlez de Lyon Marseille  ou tout autre clubs mais part pitié arrêter avec les Quatari svp merci, en plus il y a une façon de le dire qu'il nous ont battu même pour les filles
le point du jour - Mon 02 Nov à 10h39 - Modifié Mon 02 Nov à 10h40
En sport ,on dit les feminines , pas les femmes.   L'équipe du psg, n'a aucune valeur, d'un point de vue sportivité, du a la monetisation marchandisation de son effectif qui prends les meilleurs elements aux autres clubs de la planette entiere. c'est une multinationale, pas un club de football. (même s en apparence on parle football)
louloulebretonvert - Mon 02 Nov à 10h29
merde  de merde
vert glas - Mon 02 Nov à 09h33
normal pas le même monde.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire