Evect.fr

Ovni buteur !

Publié le par Occitan Vert 4 commentaires
Dans l’histoire du football, des buts extraordinaires ont été marqués. Nous en avons tous en vus, et nous en verrons bien d’autres ! Pas sûr que nous en revoyons un, comme celui dont nous allons vous conter l’histoire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il a été, extraordinaire, bien plus que tous les autres, sans être, loin s’en faut, le plus beau. Ce but a été marqué un jour de novembre 1983, au cours d’un match de Coupe d’Europe. Le héros malheureux, fut le gardien de l’équipe Belge d’Anderlecht, grand club de l’époque, il s’appelait Jacky Munaron.

On joue les dernières secondes de ce 1/8e de finale aller de la Coupe UEFA. Anderlecht (tenant du titre) mène 1-0 et maîtrise plutôt bien la domination adverse. A tel point que lorsque le défenseur danois, Brylle adresse une passe en retrait, l’un de ses coéquipiers laisse filer la balle entre ses jambes jusqu’au gardien de but, pour grappiller un peu de temps.

Munaron s’apprête à contrôler tranquillement  le ballon du plat du pied, quand subitement, celui-ci change, mystérieusement, de trajectoire, et finit sa course au fond des filets. Stupeur générale ! Colère du goal belge. Dans le Stade, personne n’y comprend rien, pas plus que Michel Denisot qui commente le match, ou que les téléspectateurs ébahis.

Le gardien ne décolère pas ! Il s’agite, proteste, vocifère auprès de l’arbitre. Pourquoi ?  On se le demande. Denisot réclame des ralentis, et là … au 3 ou 4ème,  on finit par apercevoir  un objet bizarre, venu on ne sait d’où, qui finit son vol sur le ballon et le dévie  dans les filets.

Munaron lui, l’a bien vu l’OVNI, et c’est cela qu’il agite depuis un moment sous le nez de l’arbitre ! Un caillou, un vulgaire caillou, vestige des travaux, en cours dans le stade !  Mais ses protestations n’y feront rien. L’homme en noir ne veut rien savoir ! La fin du match est sifflée ! Le RC Lens, car cela se passait à Bollaert, vient d’égaliser in extremis.

 L’histoire ne dit pas dans quelle catégorie l’UEFA a classé ce but. Peut-être en CCSC, « cailloux contre son camp », car le comble, c’est que l’objet du délit, est arrivé depuis la tribune visiteurs, où les forces de l’ordre en décousaient depuis un bon moment avec certains belges !

Heureusement, dans le sport aussi, il y a quelquefois une morale ! Anderlecht se qualifiera au match retour et ne s’inclinera qu’en finale, aux tirs au but, face à Tottenham. 3 jours après le passage de l’OVNI, toujours à Bollaert,  le RC Lens arrachait une nouvelle victoire, dans les dernières minutes, légalement cette fois …devant l’ASSE

Munaron pas rancunier, se verra offrir peu après, un pavé du Nord, semblable à celui que remporte le vainqueur du Paris-Roubaix cycliste. Mais, lui, comme il le reconnaitra, s’était beaucoup moins fatigué pour l’obtenir !
4 commentaires
Greg Vacher - Thu 05 Feb à 11h56
Patrice26600 - Thu 05 Feb à 11h42
Merci !!! Beau moment d'histoire.
Mouais42 - Thu 05 Feb à 11h22
Sympa cette histoire! merci Occitan Vert :)
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire