Ntep : "On a eu cette petite peur de se faire rejoindre au score"

Pros | Publié le par Faustine | 35 commentaires
Paul-Georges Ntep n'aura pas marqué des points lors de son entrée hier. Brouillon, l'ailier des Verts s'est tout de même présenté en zone mixte pour se livrer sur ce cruel match nul.

"Paris est une équipe qui ne lâche pas. Se faire reprendre au score sur la dernière action du match, c’est dur. On a pêché en seconde période car on n’a pas su leur faire mal quand on le pouvait. Eux ont joué comme il le pouvait. Ils ont mis des centres, ont essayé de nous contrer. On a été fébriles, on a eu cette petite peur de se faire rejoindre au score. On croit en nous, en notre groupe. Repartie de ce match avec un point si on le bonifie la semaine prochaine.On va essayer de regarder plus haut. Ce soir, le sentiment, c’est la frustration mais si on peut mettre les ingrédients que l’on a mis ce soir sur la fin de saison, ça ne peut être que bénéfique pour nous. Mathieu était forcément abattu parce que c’est un très grand professionnel. Il réalisait un très bon match comme toute l’équipe. Sur une action comme celle-là, on ne peut rien faire. C’est frustrant de se retrouver dans cette situation de marquer contre son camp. Mais je suis sûr qu’il va rebondir dès la semaine prochaine. Il a apporté beaucoup depuis qu’il est là. Il aurait fallu qu’il se coupe les deux jambes pour éviter le ballon et ce but-là. Cavani a une occasion avant. Ruffier nous sort une grosse parade avant. C’est comme ça."
Source : Le Progrès.

Photo de Victor Petit
chevron_right Voir la fiche de Victor Petit
Article plus récent chevron_right
Cabella a fait souffrir Paris
chevron_left Article plus ancien
#ASSEPSG : Les notes de la presse
keyboard_arrow_down Voir les 35 commentaires keyboard_arrow_down