Evect.fr

Milsami 1-1 ASSE : tout reste à faire

Publié le par Etienne 157 commentaires
Sur la pelouse du stade Zimbru à Chisinau, les Verts ne se sont pas imposés (@fcmilsamiorhei)
Sur la pelouse du stade Zimbru à Chisinau, les Verts ne se sont pas imposés (@fcmilsamiorhei)
A l’écoute des critiques qui lui avaient été adressées sur ses compositions beaucoup trop défensives, Christophe Galtier nous avait ce soir concocté un des schémas de jeu les plus offensifs que l’on ai pu voir depuis des lustres. En effet, la présence de Benjamin Corgnet en créateur fit beaucoup de bien au jeu stéphanois. 

Dès les premières minutes, Benjamin Corgnet fut à la baguette du jeu stéphanois, il s’illustra dans un premier temps en étant à l’origine de la première action stéphanoise, malheureusement sa frappe (6’) passa juste au dessus de la cage adverse. Quelques minutes plus tard, Corgnet s’écroulait aux 25 mètres et l’arbitre de la rencontre accordait un coup-franc très intéressant aux stéphanois, un coup-franc très mal tiré par la nouvelle recrue verte, Jean-Christophe Bahebeck

Vint alors le premier acte joué par l’homme décisif de cette rencontre, Romain Hamouma. Suite à une confusion dans la surface moldave, l’arbitre désignait de son bras droit le point de penalty et Romain Hamouma s’apprêta à tirer. Sans réelle conviction et tout en retenu, l’attaquant stéphanois décochait une frappe molle (16’) qui vint se loger gentiment dans les mains du portier moldave. Une aubaine pour des locaux inexistants en ce début de match. 

La première mi-temps fut globalement dominée par l’ASSE, qui n’arrivait toutefois pas à se créer de réelles opportunités face au but. Le coup-franc d’Assou-Ekoto à la 28ème minute de jeu venait secouer la défense locale mais il fallut attendre la fin de la mi-temps pour voir le score bouger. 

C’est donc encore une fois Romain Hamouma qui s’illustra. 5 minutes avant la mi-temps, il profitait d’une bonne remise d’un Nolan Roux très combatif, pour pousser le ballon aux fonds des filets. Les verts menaient alors 1 but à 0 juste avant la pause. Mieux encore, quelques instants plus tard, Fabien Lemoine n’était pas loin de doubler la mise avec une frappe puissante qui frôla la lucarne moldave. Les joueurs de Christophe Galtier rentraient donc à la mi-temps en menant par le plus petit des avantages, mais en ayant frappé un grand coup sur le moral moldave. 

De retour du vestiaire sans aucun changement, l’ASSE présenta une bien pâle copie en cette seconde mi-temps. Incapables de doubler la marque face à leurs adversaires, les joueurs de Christophe Galtier se retrouvèrent rapidement à dix puisque Romain Hamouma écopa d’un carton rouge mérité. Maladroit, dangereux mais pas méchant, il levait son pied beaucoup trop haut (54’), mettant ainsi grandement en danger son adversaire direct. L’arbitre de la rencontre n’hésita pas un seul instant et lui administra un carton rouge, synonyme d’expulsion et de suspension pour le (ou les) prochain match. 

Sur le coup-franc qui suivit, les moldaves en profitèrent pour marquer à leur touret revenir au score. Bud, seul au premier poteau, reprenait un coup-franc pas si bien tiré que ça et logeait le ballon dans la cage verte. Ruffier encore une fois en parti fautif, ne pouvait que regarder le ballon dans ses filets. C’est le cinquième but consécutif encaissé sur coup de pied arrêté par l’ASSE. 

La fin du match vue alors une ASSE poussive, mais pas réellement inquiétée. Les frappes de Corgnet (52’ et 79’) furent trop approximatives pour inquiéter le portier molvade. Le meneur de jeu stéphanois céda sa place à Bamba en fin de partie, tandis que Kevin Monnet-Paquet remplaça Jean-Christophe Bahebeck

Le dernier changement de la partie (88ème) confirma les intentions défensives de Christophe Galtier en fin de partie, puisque celui-ci fit entrer Jonathan Brison en lieu et place de Nolan Roux, encore en petite forme ce soir. 

Toute reste donc à faire dans ces barrages d’Europa League. L’avantage du but à l’extérieur reste non négligeable pour l’ASSE, mais le résultat de ce soir est quand même rageant quand on regarde les circonstances spéciales qui l’accompagnent. Réponse jeudi prochain à Geoffroy-Guichard. 

Encore une fois, nous adressons tout notre respect à l’ensemble des supporters verts qui ont fait le déplacement jusqu’en Moldavie pour encourager leur équipe préférée. Bravo Messieurs !


157 commentaires
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire