Mézy se souvient : "Geoffroy-Guichard représente quelque-chose de mythique"

Pros  #ASSEMHSC   | Publié le par Thomas | 17 commentaires
Désormais conseiller du président héraultais Louis Nicollin, Michel Mézy a aussi et surtout été un joueur (à Nîmes, Lille et Montpellier) et entraîneur de football. Sur le site officiel du MHSC, il se souvient des confrontations contre l'ASSE :

"Oui St-Etienne est un adversaire prestigieux, parce qu'à partir de 1968 cela a coïncidé à la période où ils ont dominé le football français. Les Bosquier, les Herbin, les Revelli, les Bereta, Carnus dans les buts, Camerini... Enfin, beaucoup de grands joueurs que j'ai eu le plaisir d'affronter plusieurs fois. À Saint-Etienne, la plupart du temps on perdait mais quand ils venaient chez nous ils perdaient beaucoup aussi ! Ça c'était à Nîmes et à Montpellier il y a des dates marquantes car nous avions éliminé le grand Saint-Etienne en Coupe de France. Et pour vous dire que ce n'était pas un coup du hasard quand même, la saison suivante on retombe contre eux en quart de finale et nous avons perdu 1-0 et fait 1-1 au retour. Ce n'était pas passé loin. À part ça, ce sont des gens que j'aime beaucoup parce que ça respire le football. Il faut reconnaître qu'à Saint-Etienne il y a moins de distractions qu'ailleurs, mais c'est vrai que le stade de Geoffroy-Guichard représente quelque-chose de mythique et qui permet, si vous vous comportez comme des hommes, de vous transcender."

Toute l'interview est à retrouver sur le site officiel du club Montpellierain.
Article plus récent chevron_right
Flash : la compo avec Karamoko et St-Louis
chevron_left Article plus ancien
Hantz : "St-Etienne est redevenu un grand club"
keyboard_arrow_down Voir les 17 commentaires keyboard_arrow_down