#ASSEPSG : Ne nous dites plus que ce n’est pas possible !

Pros     | Publié le par Faustine | 53 commentaires
Il était une fois, le vilain monstre parisien qui comptait manger le petit poucet stéphanois. Depuis quelques années, l’histoire se répète et les défaites également. Malgré quelques phrases encourageantes avant chaque rencontre entre l’ASSE et le PSG, le dénouement est souvent le même. Et si pour une fois, les Verts y croyaient ? 

Jean-Louis Gasset ne s’est pas encore exprimé sur le sujet lors de la traditionnelle conférence de presse, mais son discours semble déjà tout tracé. “Paris est favori”, “Paris possède des joueurs de classe internationale que nous n’avons pas”, "il faudra être à 200%"  et compagnie. Depuis quelques saisons, ne pas y croire est devenu une spécialité stéphanoise. Pourtant, l’ASSE savait poser des problèmes au PSG lors des débuts de l’ère QSI. Vainqueurs au Parc en 2012, les Verts alors emmenés par Pierre-Emerick Aubameyang avaient ensuite éliminés le PSG de la Coupe de la Ligue quelques jours plus tard. L’année suivante, les hommes de Christophe Galtier avait offert deux soirées mémorables à leurs supporters : revenant à 2-2 après avoir été menés 0-2 dès la 20ème en 2012-2013 puis offrant le scénario inverse au Chaudron la saison suivante après un match passionnant marqué par la sublime ouverture du score de Benjamin Corgnet. Oui mais voilà, depuis, Sainté reste sur 17 matchs sans victoire. Pire, en Ligue 1, depuis leur dernier succès face au PSG, les Verts ont encaissé 32 buts pour 7 inscrits. Pas rassurant ?  

Pour autant, les coéquipiers de Loïc Perrin ont prouvé la saison dernière qu’ils pouvaient mettre en danger les joueurs de la capitale. Certes, déjà champions et réduits à dix à la mi-temps, les joueurs d’Unai Emery avaient finalement égalisé, mais les Verts avaient tout de même livré une première période de grande classe. Ce dimanche, c’est un PSG libéré après sa victoire en Ligue des Champions qui se présentera à Geoffroy-Guichard. Privé de Neymar et Cavani, Thomas Tuchel aura tout de même un effectif hors-normes. Et alors ? Ici c’est le Chaudron non ? Hormis leurs futurs adversaires, aucun club ne fait mieux que l’ASSE à domicile. Avec une moyenne de 2.4 points pris par match sur sa pelouse, Sainté sait recevoir. Rajoutez à cela un Wahbi Khazri qui aime se confronter au PSG et qui à probablement à cœur de retrouver le chemin des filets un mois après son dernier but, un effectif qui aura envie de montrer qu’il sait aussi gagner contre le Top 3 et un Jean-Louis Gasset malicieux face à son ancien club... Et si c’était la bonne ? Il serait temps d’y croire. 

10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Diony de retour, Vada à l'infirmerie
chevron_left Article plus ancien
Meunier, forfait à Sainté
keyboard_arrow_down Commentaires (53) keyboard_arrow_down