Evect.fr

Mercato : Saint-Louis revient sur son départ

Publié le par Tibo 7 commentaires
Mercato : Saint-Louis revient sur son départDylan Saint-Louis semble enfin trouver la bonne carburation. L'attaquant de 22 ans formé dans le Forez a déjà inscrit deux buts et réalisé trois passes décisives sous les couleurs du Paris FC en sept matchs de Ligue 2. Sur le site officiel de son nouveau club, il revient sur l'intersaison mouvementée qu'il a connu.

"J’ai eu des appels de clubs anglais pendant que j’étais à Laval qui m’assuraient de me prendre et de faire une offre à Saint-Etienne. Moi qui a toujours voulu aller là-bas, j’avais déjà fermé la porte à mon club et je ne voulais même pas parler de prolongation. Elle était envisageable, du moment où le coach était toujours Christophe Galtier, après quand j’ai entendu qu’il y allait avoir un changement de coach, franchement je me suis dit que c’était limite impossible que je reprenne avec le groupe. Pourquoi ? Parce que même si ma saison était quand même correcte, je n’ai pas joué pendant trois mois et je me suis embrouillé avec Simone, on termine 20ème puis on sait que c’est un nouveau coach qui va amener des nouveaux joueurs, je me suis dit que ça allait être chaud. Et franchement avec les offres que j’avais, c’était pour moi même mieux de partir de Saint-Etienne. On s’était arrangé au téléphone et je savais qu’il n’y aurait pas de suite, et finalement ça ne s’est pas fait. Est-ce que j’ai des regrets ? Oui et non. Quand je repense à la situation de Jonathan Bamba qui était dans la même situation que moi il y a quelques temps, je me dis qu’il s’en est bien sorti parce qu’il a eu l’occasion de faire un prêt en Ligue 1.Donc le Paris FC est ensuite venu te chercher mais tu n’étais pas prêt d’entrée…Oui c’est ça, j’avais refusé plusieurs clubs du haut de tableau, même si on y est aussi maintenant (rires). Du coup le Paris FC est venu à moi et le projet m’a intéressé, j’ai discuté avec les dirigeants et je me suis lancé. Après, je n’ai pas pu faire la préparation avec les pros car j’étais en conflit avec Saint-Etienne donc j’avais repris avec la réserve. J’étais bien mais pas non plus à fond car le niveau n’est pas le même qu’en Ligue 2. Il me fallait encore trois semaines dans les jambes."

Tags : ,

7 commentaires
bayard - Sat 04 Nov à 19h55
Moralité, il ne faut pas se precipiter et vouloir aller plus vite que son reel talent.
Lubodinho - Fri 03 Nov à 22h07
Romeyer explique pourquoi le mercato d'été a complètement foiré. La flambant neuve "cellule de recrutement" n'a pas pu recruter de nouveaux talents. Elle a passé son temps à dégraisser, à tenter de trouver des points de chute aux Nolan Roux, Jérémy Clément, Cheikh M'Bengué, Söderlund... "Je tiens également à souligner l’important travail réalisé par notre cellule de recrutement pour permettre le départ de 14 joueurs.".  

Et les choses n'iront pas en s'arrangeant.  L' été prochain, il faudra encore trouver une solution pour Diony, Janko, Silva, Diousse, Katranis...
https://le10sport.com/football/mercato/mercato-asse-diony-cabella-les-verites-de-roland-romeyer-sur-le-recrutement-estival-340840
RAPHASSE85 - Fri 03 Nov à 19h50 - Modifié Fri 03 Nov à 19h56
C'est là qu'on se rend compte d'une chose : le manque de cohérence sportive dans le club. D'un côté Caiazzo nous a sorti à maintes reprises à partir du début de l'année 2016 qu'on s'orientait vers un modèle où le club recrutait des jeunes joueurs à fort potentiel pour pouvoir réaliser une plus-value, de l'autre on nous rabâche sans arrêt que le centre de formation est primordial dans le club et qu'il doit devienne le principal atout du club, pour qu`à l'avenir, à l'image des voisins, on soit capable de sortir régulièrement des jeunes talentueux et à terme constituer une équipe avec au moins 75% de titulaires formés au club. Le problème c'est qu'en mélangeant ces deux politiques sportives, ça fait une bonne bouillie dégueulasse : On recrute d'un côté des jeunes joueurs au niveau ou mental parfois douteux (Tannane, Jorginho, Janko) et de l'autre les jeunes se font piquer leurs places par ces mêmes joueurs qu'on recrute à tour de bras, et donc n'ont aucune perspectives de jouer en pro.
lifegreen - Fri 03 Nov à 19h05 - Modifié Fri 03 Nov à 19h07
Où était la cellule de recrutement des Verts pendant cette Coupe du Monde 2017 ?  remportée par les Anglais 5 à  2 face à l'Espagne. Liverpool construit l'avenir avec leur attaquant e 17 balais Rhian BREWSTER qui a régalé avec ces 8 buts devant son talent Bamba est insignifiant. Pourquoi depuis 2013 nous n'avons pas de jeune qui s'installe durablement  en une et qu'on puisse ensuite les revendre 20/30 millions ? on végète dans la planète football depuis des lustres à cause de leur politique  made in Aldi et c'est u déshonneur pour cette entreprise Low cost qui est classée 5ème entreprise mondiale e terme de bénéfices nets !!! La plus d'entres nous ici la seule chose qui nous tient c'est l'amour du maillot mais la réalité c'est que chaque année ils nous écœurent
lifegreen - Fri 03 Nov à 18h55 - Modifié Fri 03 Nov à 19h18
Mdr quant je vois le jeune Aouar de l'OL et nos Bamba et St Louis... il n'y a pas photo entre leur travail de fond et notre travail superficiel en matière de détection, de formation et d'intégration du jeune dans l'équipe élite. J'aime les Verts mais je peux et dois reconnaitre que les voisins sont vrais pro question management de jeune footballeurs ils sont au dessus de Nous ! Tant que Rocheteau restera à la tête du Sportif le Club sera figé dans ce qu'il est actuellement pas terrible avec le risque que cela ce dégrade d'année en année. C'est parce qu'il est aimé par les supporters mais niveau football c'est presque le néant
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire