Ménès fustige la frilosité verte

Pros | Publié le par Tibo | 44 commentaires
Pierre Menès reprend ses bonnes vieilles habitudes, en proposant sur son blog, son sentiment après les rencontres de Ligue 1. Il consacre deux paragraphes à la performance des verts, regrettant une fois de plus, la frilosité offensive de Saint-Etienne et de son entraîneur.

"Les Verts ont chuté à Toulouse sur deux coups-francs directs très bien frappés. Sur le premier, Ruffier - extraordinaire face à Braithwaite quelques minutes plus tôt - place mal son mur et laisse le Danois glisser astucieusement le ballon dans son soupirail. Sur le second, Ben Yedder le dépose au pied du poteau mais l’intervention du gardien stéphanois, déjà dans le but au moment où le ballon arrive, est assez étrange. 

L’ASSE s’était pourtant mise dans les meilleures conditions en ouvrant le score sur un corner repris par Perrin. Mais cette équipe a, une fois de plus, été désespérante de prudence, ne cherchant jamais à enfoncer le clou alors qu’à ce moment-là, les Toulousains n’étaient pas au mieux. Mais bon, Nolan Roux était sur le banc, on parle des arrivées de Bahebeck et Maupay… Ce qui est sûr c’est que l’escouade offensive des Verts a grand besoin d’être étoffée et Galtier devrait peut-être forcer sa nature et aligner plus de joueurs offensifs. C’est à ce prix que l’ASSE gravira le dernier palier qui l’empêche encore de se mêler à la lutte pour le podium."
Article plus récent chevron_right
Galère avec les nouveaux abonnements !
chevron_left Article plus ancien
Galtier convoqué le 3 septembre
keyboard_arrow_down Voir les 44 commentaires keyboard_arrow_down