Evect.fr

Lubo profondément choqué

Publié le par Thomas 4 commentaires
Le simple nom de Lubomir Moravcik ou tout simplement "lubo" émeut les supporters les plus anciens. L'ancien milieu offensif slovaque de l'ASSE (1990-1996) compte plus de 200 matchs avec le maillot Vert pour 35 buts. Amoureux de la France, il détient également la nationalité française et a été profondément choqué lorsqu'il a pris connaissance de la terreur parisienne vendredi soir. 

"J'ai suivi pas mal de reportages et lu les journaux ce matin (dimanche). C'est terrible ce qui vous arrive. Franchement c'est très très grave. C'est presque la guerre chez vous non ? Les chaînes d'information ici ne parlent que de ça"  a t-il déclaré au Progrès, par téléphone.

Résidant désormais à Nitra, Moravcik ne se sent pas en vulnérable comme le sont les habitants des grandes capitales, "Comme Londres, Madrid et Berlin, Paris est une cible pour les terroristes. Ici en Slovaquie, nous sommes une petit pays qui n'intéresse personne et on ne se sent pas en danger."

"Quand il se passe des choses comme celles-là, tu te poses beaucoup de questions. Mais il ne faut pas s'isoler", déclare celui qui se rendra, comme prévu, au Maroc la semaine prochaine pour jouer au golf. Mais il se questionne quand même sur la tenue de l'Euro : "il va bien avoir lieu, non ? Ici on se pose la question.

La Slovaquie s'est en effet qualifiée directement pour la compétition dans le Groupe C dominé par l'Espagne..

4 commentaires
hindobulo - Mon 16 Nov à 21h36
Lubo l'artiste, le magicien ! Sans doute, le plus grand 10 de toute l'histoire de l'ASSE avec Platini. Mais aussi, Lubo le grand seigneur ! Respect.
Voir la suite des commentaires
dam - Mon 16 Nov à 15h40 - Modifié Mon 16 Nov à 15h41
Muhammed mon père étais un grand supportter de moravick il a encore des vidéo de luil quand il joue à saintee    j'ai vus les vidéo il y quelque temps la classe un véritable numéro 10 doté d'une très bon technique j'aurais bien voulu connaître ce  ce joueur mais j étais trop jeune 
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire