Evect.fr

LFP : Caïazzo devra attendre

Publié le par Tibo 11 commentaires
Ce mercredi matin (11h30) la Ligue de Football Professionnel se réunissait en Assemblée Générale afin de désigner un nouveau Président ainsi qu'un nouveau Conseil d'Administration. Bernard Caïazzo se présentait pour être à nouveau présent au sein du Conseil d'Administration de l'organisme dirigeant la Ligue 1 ainsi que la Ligue 2.

Néanmoins, Le Président du Conseil de Surveillance de l'AS Saint-Etienne n'a pas été réélu, et personne ne l'a été, puisque le quorum* n'a pu être atteint. Une nouvelle date doit être fixée prochainement (dans les 20 jours), mais cet évènement fait surtout resurgir les tensions entre les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, suite notamment à la création du syndicat Première Ligue, Présidé par Bernard Caïazzo.

Bertrand Desplat, le Président de l'En Avant Guingamp, seul club de Ligue 1 n'ayant pas intégré le syndicat Première Ligue l'a bien fait comprendre dans les colonnes de Midi Libre
"Par la volonté conjuguée de 13 clubs et des familles du football, nous n'avons malheureusement pas pu délibérer ensemble des sujets qui importent a tous sur le développement du football et, ce qui est beaucoup plus grave, nous n'avons pas pu faire valoir l'acte démocratique qui est celui d'une assemblée générale élective. On constate et on déplore un déni total de démocratie, on le regrette. On estime que les personnes qui portent la responsabilité de cette fracture importante du foot devront rendre compte dans les jours et les semaines qui arrivent. Aujourd'hui, nous sommes dans l'attente de la future convocation de la future assemblée générale. Il y a une date qui doit être programmée dans les 20 jours qui viennent. Cette fois, nos statuts prévoient qu'il n'y aura pas de quorum minimum. Les clubs que je représente (les 27 présents sur 40 au total de L1 et L2) sont extrêmement déterminés, ils sont aussi un petit peu vexés de la manière dont on cherche a s'exonérer de la pratique démocratique. Ils regrettent surtout que les uns et les autres puissent être sur place et ne pas avoir le courage d'affronter les urnes. Ces personnes se reconnaîtront et quand elles prendront un peu de recul et de hauteur sur les évènements elles se rendront compte qu'elles ont mal agi". Ambiance !

* Le quorum est le nombre minimal de voix qui doivent être présentes ou représentées pour qu'une délibération soit valide. Il était fixé à 57,71 %, et n'a pas dépassé 57.25%.

Tags : ,

11 commentaires
vertmisel - Wed 05 Oct à 19h24
C'est simple Caiazzo avec son troupeau L1 et son maitre Aulas essaient de reproduire en France ce que souhaitent créer les clubs du top 3 des grands pays du football Européen  l'Angleterre , l'Espagne ,l'Allemagne  et  Italie une hégémonie sans partage sur le reste des autres pays en Europe et clubs de L2 en france  et dire que Caiazo critique la position des 4  Européens du top 3 démontre l'hypocrisie du foot Français en la matière  !!!
Voir la suite des commentaires
louloulebretonvert - Wed 05 Oct à 17h10
compliqué pour moi ces luttes de pouvoir j'y comprends que dalle
jojovert - Wed 05 Oct à 17h00
Le nanard pas élu  quid des aulas et des quataris qui se presentaient ?  jamais prophété en son pays  des benis oui oui devant   et au moment des votes plus personnes   !!!  c est beau la democratie !! vive l les votes à l africaine !!!
vert glas - Wed 05 Oct à 16h28
Put... Il y a qu'en France qu'on voit cela : des entreprises professionnelles font un caca nerveux parce que leur concurrent ne veut pas leur donner de l'argent.


ANO - Wed 05 Oct à 16h15
Commentaire supprime
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire