Les Verts retrouvent l’Europe 6 ans après !

Pros | Publié le par Yassine | 58 commentaires
L’équation était simple pour les hommes de Christophe Galtier, il fallait gagner avec deux buts d’écart ou aux pénalties afin d’accéder aux poules de l’Europa League. Ils l'ont fait !
Dans un Chaudron pas totalement rempli, mais chaud bouillant, les Verts débutèrent la rencontre du bon pied. Ils exercèrent une grosse pression dès les 5 premières minutes. Avec un jeu direct, rythmé, le quatuor d’attaquants stéphanois se montrait disponible et très remuant. Les Turcs étaient littéralement étouffés. L’ouverture du score de Kévin Monnet-Paquet à la 13e minute, concrétisait la domination locale. Suite à une percée d’Hamouma, Tabanou héritait du cuir et centra fort dans la surface sur Monnet-Paquet qui reprenait le ballon d’un tir croisé de l’extérieur du pied qui trompa le gardien turc. Les Verts avaient fait leur retard, (1-0, 13').

Deux minutes après, Mevlut Erding fut alerté par un long ballon que négocia très mal Waterman le gardien turc, la balle revint sur Gradel qui surpris, ne put cadrer son tir, on était proche du K.O. Les Verts lâchèrent un peu la pression, ce qui permit aux visiteurs de remettre un peu le pied sur la balle pendant une dizaine de minutes, sans effet.

Le score ne bougea pas jusqu’à la mi-temps malgré quelques opportunités stéphanoises avec un Romain Hamouma technique et entreprenant mais pas assez altruiste.

La seconde mi-temps débuta sans le capitaine stéphanois Loic Perrin, qui céda sa place suite à une alerte à une cuisse. Le technicien turc en profita pour faire quelques changements tactiques pour passer à un système en 3-5-2 qui densifia le milieu de terrain de Karabukspor. Dès lors, les actions se firent plus rares, le rythme retomba et les espaces entre les lignes devinrent inexistants. L’entrée de Ricky Van Wolfswinkel en lieu et place d’Erding ne changea pas la donne. Les incursions se faisaient rares et on se dirigeait tout droit vers les prolongations. Tout allait se jouer désormais au mental entre les deux équipes.

Les prolongations voyaient les Verts pousser, Galtier ayant répondu tactiquement à entrainement adverse en proposant lui aussi un 3-5-2, mais les visiteurs très appliqués, ne rompirent pas et ce, malgré le nombre d’occasions, de centres et de corners successifs en faveur des stéphanois. Le poteau fût même trouvé à deux minutes du terme des 120 minutes, mais la loterie des tirs au but allait départager les deux équipes pour la phase de poules de l’Europa League.

Tout le peuple et les amoureux des Verts ont tremblé lorsque Jérémy Clément, malheureux manqua son tir au but. Mais le portier stéphanois stoppa le tir turc suivant, Gradel ne manqua pas le sien… jusqu’à ce que Stéphane Ruffier, en héros, stoppe le dernier pénalty turc !

Ils l’ont fait. Les Verts retrouvent l’Europe et le stade est en fusion !

Merci aux joueurs et au staff pour cette joie.


(Photo : Lequipe)
Article plus récent chevron_right
Tirage au sort à 13h !
chevron_left Article plus ancien
Les anciens félicitent les verts
keyboard_arrow_down Voir les 58 commentaires keyboard_arrow_down