Les Ultras interpellent le secrétaire d'État aux sports

Pros | Publié le par Thomas | 36 commentaires
Par l'intermédiaire d'une lettre ouverte, 43 groupes de supporters Ultras (dont les Green Angels) ont adressé leurs souhaits au secrétaire d'État, Thierry Braillard. Les supporters réclament un débat à propos de la situation dans les stades français. Les signataires approuvent les déclarations du secrétaire d'État quant à l'instauration d'un dialogue solide et productif avec les différentes parties représentatives. Ils appellent aujourd'hui à une rencontre :
Monsieur le Secrétaire d’Etat, 
 
Le 22 mai dernier, vous avez déclaré dans un communiqué que les « supporters sont des acteurs majeurs des manifestations sportives ». Nous ne pouvons que vous rejoindre sur ce constat. Par ailleurs, vous dites avoir engagé une réflexion sur la mise en place « d’un dialogue durable avec des interlocuteurs représentatifs, responsables et crédibles » et vous avez ensuite rencontré Nicolas Hourcade, sociologue spécialiste du supportérisme. Là encore, nous pensons que votre action va dans le bon sens. 

Le 6 mai dernier, nous vous avons adressé une lettre dans laquelle nous nous proposions, à juste titre, de faire partie de ces interlocuteurs. En effet, nous considérons être représentatifs et crédibles en ce qui concerne la vie dans les stades de football hexagonaux. Il suffit pour vous en convaincre, M. le Secrétaire d’Etat, de consulter la liste des 43 groupes de supporters signataires de cette lettre. 

En affirmant publiquement que vous nous considérez comme des acteurs du sport, vous rejoignez une revendication que nous faisons depuis des années : celle d’un débat clair entre toutes les instances, auquel nous serions associés. Une telle démarche est une première, puisque jusqu’ici ce dossier était uniquement entre les mains du Ministère de l’Intérieur avec, pour corollaire, une vision uniquement répressive.  

Vous rappelez la «nécessité de lutter fermement contre les débordements de toute nature à l’occasion de manifestations sportives »… Nous affirmons depuis de nombreuses années que la prise en compte de nos revendications et notre intégration au dialogue permettrait de résoudre de nombreuses situations de conflit. Nous sommes malheureusement aujourd’hui dans le schéma inverse.  

C’est pourquoi nous réitérons notre demande. Nous pensons qu’il est essentiel qu’une délégation nous représentant puisse vous rencontrer afin de mieux expliquer combien notre bruyante et spectaculaire passion est un élément central des stades de football. Afin de poser les bases d'une discussion utile et productive, nous serions donc prêts à vous rencontrer en nombre restreint et dans les meilleurs délais. 

Dans l’espoir de vous rencontrer prochainement, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Secrétaire d’Etat, l’expression de notre plus haute considération.

Article plus récent chevron_right
L'ASSE, c'est le plus important pour Sall
chevron_left Article plus ancien
Plus de Verts que de Lyonnais au Brésil
keyboard_arrow_down Voir les 36 commentaires keyboard_arrow_down