Evect.fr

Les réactions vertes pour le match d hier

Publié le par benou 0 commentaire
Christophe Galtier a analysé la rencontre d'hier en soulignant que tout n'a pas marché dans le jeu stéphanois : « La victoire est toujours belle. Face à un adversaire qui nous a posé beaucoup de problèmes. On a eu le bonheur d'ouvrir le score rapidement mais j'ai senti l'équipe pas relâchée, avec un manque de confiance alors que nous avions la possibilité de ressortir le ballon d'une meilleure façon. On s'est mis en danger en concédant beaucoup de coups de pied arrêtés. Je ne reste pas sur ma faim, mais il y a certaines choses qui allaient bien lors des premiers matches et pas ce soir. Notamment au milieu et dans la maîtrise technique. Nous n'avons pas été au mieux de notre potentiel. Mais alors qu'on nous reprochait de ne pas assez tirer au but, on l'a fait douze fois dont sept cadrées. En première période, alors que je voulais qu'on exerce un gros pressing, on n'a pas gagné beaucoup de duels et de ballons dans les pieds adverses ce qui nous a mis en difficulté. En deuxième mi-temps, j'ai demandé aux milieux de reculer car il y avait trop d'espaces entre les deux lignes. Je voulais qu'on soit plus dense pour récupérer plus de ballons et se projeter vers l'avant. Sept points sur douze, avec deux déplacements difficiles, c'est un bon mois d'août mais le classement après quatre journées n'est pas très important." Le héros de la soirée Dimitri Payet dédit son excellent match à son fils : « Le plus important, c'est d'être efficace pour l'équipe, qu'on prenne les trois points. L'arrivée de mon fils m'a stabilisé, me permet peut-être de travailler plus, d'être plus calme. Jusqu'à présent on me qualifiait de passeur, mais pour être buteur, je me suis dit qu'il fallait être plus présent dans la surface. Avec Christophe Galtier, nous avons une relation particulière, comme avec le reste du groupe. Il y a beaucoup d'échanges, de dialogues et on adhère vraiment à son discours. Moi, j'ai besoin qu'on me fasse confiance. Alors, je me sens plus libéré, j'ose. Maintenant, je pense déjà au prochain match à Toulouse ».
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire