Evect.fr

Les réactions d'après-match

Publié le par Thomas 0 commentaire
Sylvain Marchal : «Nous sommes frustrés car nous avons eu des occasions pour remporter ce match. Nous avons manqué de justesse technique dans les dernières mètres pour forcer la décision. Nous avions vraiment la volonté de gagner ce match. C’était un match important à gagner. Ceci dit, nous avons pris un point. Marseille a eu également quelques occasions nettes. L’Europe se jouera jusqu’à la dernière journée. Ce sera une course à quatre avec Rennes, Bordeaux et Toulouse. Nous devrons être efficaces lors des deux derniers matches. Nous avons la volonté daller jusqu’au bout. Avec les deux kops remplis, on se sent vraiment encouragés et poussés. Ce sera déterminant pour les derniers matches.» Loïc Perrin : «Peut-être que le point pris ce soir suffira, c’est-à-dire qu’il fera la différence à la fin du championnat. Bien évidemment, on aurait préféré récolter les trois points. On a fait ce qu’il fallait. Il a manqué ce petit but pour faire la différence. Nous avons eu des occasions franches. Mais, nous aurions pu également nous faire coincher sur une des rares occasions marseillaises.» Kevin Mayi : «C’était un match difficile. C’est toujours un point de gagné même si on préfère toujours gagner. Marseille est une belle équipe qui a tout fait pour nous piéger en contres. Nous avons beaucoup tenté. Nous avons manqué d’efficacité dans la finition. Au moment d’entrer en jeu, je n’avais qu’une chose en tête : donner le maximum pour aider l’équipe à gagner. Sur le premier ballon, j’essaye d’enrouler à mi-hauteur mais il y a un petit rebond qui me gène. Le coach fait confiance aux jeunes. C’est une belle source de motivation pour nous.» Alejandro Alonso : «Nous avons fait un bon match face à une belle équipe de Marseille. Nous méritions de gagner même si les Marseillais ont fait du bon travail. Stéph (Ruffier) n’a pas eu beaucoup de boulot. Nous nous sommes procurés plusieurs occasions. Pour cette première titularisation de la saison, je me sentais bien en jambes. Au classement, ce sera serré jusqu’à la fin. On a toujours une possibilité. Il faudra aller gagner à Nancy. Pour avoir un espoir d’accrocher l’Europe, il faudra gagner les deux derniers matches.» Christophe Galtier : « Il y a des regrets mais pas de déception car nous avons tout fait pour l'emporter. Nous avons été généreux et enthousiastes mais nous n'avons pas concrétisé nos occasions. Même si Marseille a des occasions, dans les chronologies des situations obtenues, nous aurions dû l'emporter mais nous avons vu un bon OM très déterminé et bien préparé. L'équipe s'est surpassée mais il a manqué quelques fois la lucidité dans le dernier geste, d'autres fois de la réussite. J'ose espérer que ce point comptera au soir de la dernière journée car il est largement mérité. Il faudra prendre des points à Nancy et jouer notre finale contre Bordeaux qui revient très fort dans cette seconde moitié de championnat. Je suis déterminé comme jamais je ne l'ai été, c'est sûr. Pour les joueurs, pour moi, ce serait une déception de ne pas être européen ; mais qui aurait pu me convaincre le 3 août au début du Championnat que lors des deux dernières journées nous serions encore en course pour l'Europe ? » Didier Deschamps : On a vu un OM qui a joué le jeu. Il y a un regret, celui de ne pas avoir marqué de but car on a eu pas mal d’occasions d’un côté et de l’autre. Nous avons eu de très bonnes opportunités. On était venu là pour faire le meilleur résultat possible, nous ne sommes en promenade de santé. Saint-Etienne a un objectif plus important que nous mais après tout ce que nous avons connu, c’est bien d’aller au bout de nous-mêmes, que l’on fasse les efforts. On aurait pu s’imposer, nous avons eu des occasions, Saint-Etienne aussi mais nous en avons eu de très franches. Nous allons affronter deux équipes qui jouent le maintien, Auxerre et Sochaux. On ne fera de cadeau à personne.
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire