Les arbitres agiront-ils désormais contre les grosses chaleurs ?

Club | Publié le par Thomas | 22 commentaires
Avec l'inquiétude qui a régné sur le cas de Jean-Christophe Bahebeck, évacué en urgence pour cause de gros coup de fatigue, plus le faible spectacle proposé par les acteurs du Saint-Etienne - Bastia, Bernard Caiazzo est monté au créneau. Le président du directoire a indiqué que le club avait contacté la LFP à la suite de la rencontre jouée dans le chaudron (au sens propre du terme) dimanche sous 35 degrés (avec un pic a 41°). Le problème, c'est évidemment l'horaire du match (14h). La Ligue aurait répondu favorablement à la demande de l'ASSE :

"D'abord avec une température de 40 degrés à 14 heures, ce match aurait du être reporté de quelques heures en fin de journée. C'était une nécessité pour protéger les joueurs car nous aurions pu vivre un drame sans l'intervention de notre staff médical et l'intelligence de notre coach. Nous avons écrit à la LFP qui nous a promis à l'avenir de donner des instructions aux délégués et arbitres pour considérer les grosses chaleurs comme les grands froids et repousser le déroulement des rencontres" a déclaré Caiazzo, relayé par ASSE.fr
Article plus récent chevron_right
Beric impuissant face à la Suisse
chevron_left Article plus ancien
Perrin : "Tout le monde ne siffle pas"
keyboard_arrow_down Voir les 22 commentaires keyboard_arrow_down