Lemoine revient sur sa signature

Pros | Publié le par Tibo | 0 commentaire
Alors qu'il était proche de signer avec Croix de Savoie, Fabien Lemoine a finalement opté pour l'AS Saint-Étienne. Un choix qui s'est fait rapidement, comme il l'a expliqué dans les colonnes de l’Équipe : « Ça n'a pas été très glorieux... Ma blessure avait freiné ma progression. Comme je ne jouais plus beaucoup, plus personne n'était prêt à parier sur moi. J'allais donc à Évian pour me relancer. Mais j'y perdais à tous les niveaux. Je suis parti à Genève passer la visite médicale un lundi après-midi. Il y avait deux bâtiments : un pour le test d'efforts ; l'autre pour le test cardiaque. Entre les deux, je rallume mon téléphone portable. Il est 16 h 30, 17 heures et j'ai cinquante messages de mon agent. Il me dit que Saint-Étienne vient de se manifester et de ne surtout rien signer à Évian. Je termine les tests. Le soir, je dîne avec les dirigeants savoyards. J'ai ensuite attendu jusqu'à 3 heures du matin pour réussir enfin à joindre Pierre Dréossi en République dominicaine. Je me suis couché à 6 h 30. Et à 8 h 30, j'ai pris la direction de Saint-Étienne. Je ne suis quand même pas parti au petit matin tout seul en taxi. J'ai attendu le président Trotignon à l'hôtel pour échanger quelques mots avec lui. Pour mon premier transfert, j'ai été gâté... Mais ça s'est encore bien terminé pour moi »
Article plus récent chevron_right
SB29/ASSE : Le comparatif
chevron_left Article plus ancien
SB29/ASSE : Les compos probables
0 commentaire
crispa
access_time sam. 19 janv. à 20h07
Et une marche de progression pas encore fini....sure que d'autre offre vont venir a l'avenir fab ....quand on se promene au milieu devant lille on tape forçement dans l'oeil ....mais bon pour moi c'est pas une surprise faut juste te suivre tes deplacements sans ballon et on a vite compris toujours disponible
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
governatori
access_time sam. 19 janv. à 15h04
le courage d'un montagnard note ami fab! en tout cas comme les grands clubs,les bons joueurs ne meurs jamais
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire