Lemoine : "Il y a moins d'affinités entre nous"

Pros | Publié le par Tibo | 44 commentaires
De retour à la compétition après trois mois d'absence, Fabien Lemoine s'est livré son retenu dans les colonnes de l'Equipe. Il évoque les relations moins fortes du vestiaire stéphanois avec les nombreux départs enregistrés depuis quelques saisons, la fin d'une époque qui le rend nostalgique.

"Il manque du liant, de relation entre les joueurs, car il y a eu beaucoup de nouveaux. Il y a aussi la barrière de la langue. On a été si proches et si bien ensemble qu'inconsciemment on n'avait pas envie de se dire que l'époque de la Coupe de la Ligue était terminée. On a commencé un truc en 2011. On a vécu, et ça c'est vu sur le terrain, des années de folie. On déconnait et, une fois à l'échauffement, on se mettait en mode commando. On se sentait forts. 
Le club recrute désormais plus jeune car il y a une valeur marchande derrière. Nous, on savait qu'on irait pas à Manchester ou à Arsenal. Notre projet commun consistait donc à réussir un gros truc à Saint-Etienne. Les jeunes sont de bons gars mais leur approche est différente. Ils veulent décrocher un transfert à 40M€. 
Il n'existe pas de groupe bien ou pas bien. Saut que le nôtre était exceptionnel. Il y avait un noyau dur de malades. Nous étions par exemple douze à jouer au tarot. Même Alonso et Brandao. Lui, il kiffait, c'est tout dire. Sainté ça a été, c'est des moments inoubliables comme le 3-. dans le derby, la Coupe de la Ligue..."

Le milieu de terrain des verts revient également sur le nouvel an, qui n'a pas été fêté ensemble : "Il y avait entraînement le lendemain. Mais on aurait été beaucoup moins nombreux, c'est sûr. Il y a moins d'affinités entre nous."
Article plus récent chevron_right
Malcuit incertain
keyboard_arrow_down Voir les 44 commentaires keyboard_arrow_down