Le président de Celestini ne le retiendra pas si l'ASSE s'offre à lui

Pros | Publié le par Thomas | 74 commentaires
Annoncé dans les candidats potentiels pour prendre la succession de Christophe Galtier, Fabio Celestini a nié hier être venu dans le Forez cette semaine alors que L'Equipe et RMC l'annonçait. Mais pour Lematin, le président de Lausanne a accepté d'évoquer le sujet.

Ainsi, Alain Joseph s'est déclaré être très heureux de voir partir son entraîneur pour un club comme l'ASSE si l'affaire viendrait à se conclure : "Si l'intérêt de Saint-Etienne était avéré et que Fabio Celestini signait là-bas, je serais très content pour lui, sincèrement. Dans son plan de carrière, c'est une marche intelligente. Mais c'est à lui de répondre si les contacts sont réels ou pas. De mon côté, tout ce que peux dire, c'est qu'il a fait de l'excellent travail depuis son arrivée ici. Et je sais aussi qu'il ne partirait pas n'importe où. Saint-Etienne, ce n'est pas n'importe où. (...) On a échangé par mail cette semaine. Et on doit se voir pour parler. De nouveau, ça me ferait ch... qu'il parte. Mais je l'engueulerais s'il n'y allait pas. Fabio a fait énormément pour nous. C'est peut-être à notre tour de faire quelque chose pour lui en ne nous opposant pas à un départ éventuel.

Ce que je peux vous dire, c'est que nous avons un gentleman's agreement. Nous n'allons pas lui mettre de bâtons dans les roues s'il demandait à partir dans un club comme Saint-Etienne.."

Voilà une piste qui devient donc plutôt crédible. International Suisse, il a notamment joué pour l'Olympique de Marseille entre 2002 et 2004. Il est à la tête de Lausanne depuis 2015 qu'il a fait monter en première division un an plus tard.
keyboard_arrow_down Voir les 74 commentaires keyboard_arrow_down