Evect.fr

Le douanier de Glasgow

Publié le par Occitan Vert 15 commentaires
Quelle fierté de pouvoir dire « j’étais à Glasgow ! » C’est le privilège de mon âge que tous les jeunes supporters stéphanois connaissent ça un jour. Et pourquoi pas ? Mes moyens étant limités, j’avais profité d’une offre avantageuse, proposée par un bar du centre-ville, (aujourd’hui disparu), pour assister à cet évènement qui mobilisa la France entière.

500 francs (un peu plus de 75€),  place de match comprise, avec quelques sandwichs offerts. Ce n’était pas cher même pour l’époque.

Ah bien sûr, c’était en Bus. 3 jours de congés nécessaires. Les RTT n’existaient pas, et les cars étaient loin d’être aussi confortables qu’aujourd’hui. Peu importe, on y serait allés à pied ! Je vous passe les péripéties du match que tout le monde connaît. Malgré l’immense déception, nous venions de vivre un évènement inouï : Tous les accents de notre pays étaient représentés en Ecosse, tous revêtus de Vert, et pour tous la même fierté : Notre football enfin dignement représenté.

Au moment de quitter Glasgow, après la tournée des Pubs, certains, 2 ou 3,  manquaient à l’appel ! Plus d’1 heure après l’horaire convenu, le chauffeur, décida qu’on ne pouvait plus attendre, il ne fallait pas rater le bateau ! J’ai su qu’ils étaient rentrés quelques jours après, par leurs propres moyens !

Le retour, bien entendu, parut beaucoup plus long. Le coup franc de Roth était passé par là. Mais,  tout ce beau monde se réveilla  dans le bateau justement. Certains, pour des allers retours répétés aux toilettes ! D’autres, beaucoup plus nombreux, pour dévaliser la boutique Duty Free où tous les produits vendus étaient détaxés. Je n’en ai pas vu acheter du pudding ou des statuettes des Horse Guards. Mais scotch, whiskies  et tout ce qui brule, incroyable !!!

Des sacs de sports bourrés et des cartons entiers ! On ne pouvait plus mettre une canette dans la soute de l’autocar. Entre 300 et 400 bouteilles c’est sûr ! On était une quarantaine ! Quelques-uns, très peu, avaient bien pensé qu’il faudrait passer la douane, très sévère à l’époque. Mais bon, les douaniers devaient bien avoir attrapé, comme tant de français, « la fièvre verte » !

Sauf que, celui qui est monté dans le car, à notre arrivée à Boulogne, semblait plutôt avoir attrapé… la gastro.

Il se tenait debout, à côté du chauffeur ! Un regard glacial, les lèvres serrées. La tête d’un type, qui sait qu’il va devoir passer le week-end end chez sa belle-mère. Dans le car, un silence de mort ! Il scrutait les rayonnages au-dessus de nos têtes, puis dévisageait ceux qui étaient en dessous. Tout le monde y est passé, et tout le monde pensait la même chose : « S’il va voir dans la soute, on n’est pas encore à la maison ! ». Plus il nous regardait, plus la gastro semblait le rattraper ! Je commençais  à me demander si on n’était pas tombé  sur un irréductible lyonnais !

Et puis, brusquement… son visage s’éclaira d’un large sourire :

-  « Il y a en a bien un qui me donnera un drapeau des Verts ! »

En une seconde, au moins 30 drapeaux lui étaient proposés ! Il en choisit 2 ou 3 et reparti tout content, très fier de son coup, et accompagné d’un « allez les Verts » général …et  de soulagement ! Lui aussi avait bien attrapé la « Fièvre verte » ! Je conserve chez moi, précieusement, l’affiche qui, dans le bar, annonçait le voyage ! Elle a encore  plus de valeur aujourd’hui, car à l’époque, nous étions tous persuadés, qu’il y aurait, pour nos Verts, d’autres finales et d’autres affiches !
15 commentaires
fc42f - Thu 14 May à 09h55
Excellent article et que de souvenirs me reviennent.Quelle équipe nous avions a l'époque!Mais Platini est venu trop tard.Avec lui nous pouvions la gagner cette coupe !
AG95 - Thu 14 May à 09h30
Chouette article, belle anecdote !
vert glas - Thu 14 May à 00h40
trop marrant Vermisel42.
allezlesverresverts - Wed 13 May à 21h34
Excellent
moi aussi je suis vert depuis la fin des années 60 au moment de la rivalité Keita skoblar
l'épopée de 76 restera à jamais inoubliable
je suis vert depuis cette époque et ma grande joie a été d etre pressent avec une de mes filles au sdf pour la victoire de la coupe de la ligue
mon reve aller à GG (j habite à 700 km à la frontière belge
Roro et caiazzo allez , enclencher l operation socios
allez lez les verts
roro38 - Wed 13 May à 20h38
Les plus jeunes ne se rendent peut-être pas compte mais à l'époque si les verts avaient gagné la coupe des clubs champions (eh oui c'était son nom) il y aurait eu le même bordel que que pour la CDM 98. C'est dire l'immense popularité du club dans toute la france
sainté83 - Wed 13 May à 19h52
cool man j'avais 10 ans et j'ai eu la fievre verte depuis ce jour la et je l'ai toujours !! ALV
vert glas - Wed 13 May à 18h58
vertmisel42, savent méme pas que la ville Sainté existent tes émirs et tes russes. d'ailleur s'ils y en a qui connaissent, ils s'en branlent de Sainté, pour eux y a rien à gagné à Sainté.
vert glas - Wed 13 May à 17h36
j'accompagnais un mec pour le boulot, y comprenais pas pourquoi j'etais si joyeux à l'aller et que je faisait la gueule au retour, ce con de bourgeois, je l'entend encore: mais c'est qu'un jeu, du sport. ha! si j'avais pu, je lui aurait fait avaler ça cravate.
papavert - Wed 13 May à 17h08
Merci à toi pour cette page glorieuse.
Et j'ai pleuré ,pleuré é...du haut de mes 12 ans devant cette maudite télé.
Nous gardons je pense de cette finale autant de peine que de fierté.
Un moment gravé à vie.Une date marquée au fer.
ALLEZ LES VERTS !
vertmisel 42 - Wed 13 May à 17h06
Arrêtons de nous faire du mal !!! nostalgie quand tu nous tiens !!!
blavert - Wed 13 May à 16h09
Bravo Occitan Vert. EXCELLENT . J'habitais Nancy à l'époque et bien je peux vous dire que la ville était morte de chez morte le soir de la finale ,jamais j'ai vu un tel engouement pour nos verts .C'était" magique "comme dirait certain et oui c'était les VERTS
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire