Le collectif Tous Unis Pour Les Verts appelle à la concertation !

Pros | Publié le par Kévin | 3 commentaires
« L’ovation du public ? C’est bien, cela fait plaisir, forcément. Quand on voit cette ambiance, pour un match à 14 heures, pas hyper bandant… » En quelques mot, Fabien Lemoine a rappelé la particularité première de l’ASSE, ce qui fait son identité : la ferveur de son Chaudron, la fidélité de ses supporters éparpillés à travers la France et au-delà, cette foule immense qui n’a guère d’égale dans tout le pays.

Ce fameux Peuple Vert a jusqu’alors montré une capacité de résistance hors du commun. Le temps ne l’a pas affaibli. Les années noires l’ont entamé, sans l’achever : elles ont surtout mis en évidence un noyau de quelques dizaines de milliers d’irréductibles, malgré l’incurie des dirigeants, malgré la faiblesse des joueurs. Mieux : chaque étincelle - une remontée, un parcours en coupe, une campagne aboutie en championnat ; chaque espoir, même fugace, a rallumé la flamme qui n’a jamais cessé de couver. La récente ruée au Stade de France le prouve : elle n’a rien perdu de la force qui était la sienne à l’apogée sportive du club.
Ces supporters – nous ! - jusqu’alors montrés en exemple, loués dans la France entière par les médias, récompensés à plusieurs reprises par les institutions du football, reconnus dans des pays où le supporterisme est bien plus développé qu’ici, font face à une situation inédite : l’acharnement exagéré et aveugle qui sous couvert de lutte contre le hooliganisme, matraque des innocents.
Que faire face à une force scélérate qui menace, violente et blesse sans raison ?
Que faire quand le club lui-même hésite à défendre ses forces vives, longtemps muet face aux dérives policières, ambigu sur les avantages accordés aux groupes, ne leur attribuant toujours pas l'argent gagné au championnat des tribunes ?

Dimanche dernier, le Chaudron a donné la meilleure des réponses : continuer, se battre, ne pas abandonner, mettre le feu, transcender l’équipe, pousser les joueurs à dépasser leurs limites, rappeler sa puissance et sa force, affirmer à la face du foot français à quel point le public stéphanois est unique et nécessaire pour l’ASSE.
Mais cela ne peut pas suffire. Il faut aller plus loin si nous voulons survivre face à la répression. C’est pourquoi le collectif Tous unis pour les Verts appelle :

-   la direction du club à clarifier une fois pour toutes sa position vis-à-vis de son public et de ses diverses composantes, sans faux-semblants et sans en exclure aucune d’entre elles. Plus de paroles : place aux actes !

-   les groupes à capitaliser sur l’union sacrée qui émerge, en accélérant les discussions sur le projet de Conseil des supporters que nous leur avons soumis. Qu’elle se fasse sous la forme que nous proposons ou non, il n’y a que par une action collective et ordonnée que nous pourrons faire entendre notre voix !

-   l’ensemble des amoureux des Verts à faire connaître auprès de leurs proches, de journalistes, d’élus, les exactions menées contre les supporters de l’AS Saint-Etienne pour lutter contre la désinformation.

Aujourd’hui, plus que jamais : Allez les Verts !
Article plus récent chevron_right
Un lyonnais croit aux Verts pour la C1 !
chevron_left Article plus ancien
FCN - ASSE : les compositions probables
keyboard_arrow_down Voir les 3 commentaires keyboard_arrow_down