Laurent Fournier encense le milieu stéphanois

Pros | Publié le par Etienne | 28 commentaires
Laurent Fournier, ancien joueur stéphanois (entre autres), reconverti entraîneur (actuellement au chômage), est très élogieux envers l'équipe stéphanoise, et plus particulièrement son milieu de terrain. Il s'est exprimé dans les colonnes de France Football à ce propos :

« Je pense que derrière celui du PSG, le milieu des Verts est ce qui se fait de mieux en L1. C’est mieux que Monaco et largement aussi bien que Lille ou Lyon. On sent que c’est quelque chose de pensé, construit, qui obéit à une idée précise. Il n’y a pas de gabarits extraordinaires, pas de joueurs qui franchissent régulièrement les lignes balle au pied. Il y a une sorte de sobriété d’une grande efficacité. Il y a le souci d’être extrêmement présent dans la récupération du ballon. Ils font très mal dans le pressing car c’est toujours très bien coordonné, avec de bonnes zones d’intervention en fonction des caractéristiques adverses. Cette agressivité est dure à contourner pour l’équipe d’en face car il y a une grande intelligence dans l’occupation du terrain. »

Article plus récent chevron_right
La main de Guila laisse perplexe
chevron_left Article plus ancien
Au même niveau que la saison dernière
28 commentaires
alsavert
access_time mer. 12 mars à 12h09
zedfuoi laisse fournier chez pole emploi, pas besoins de lui a sainté
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
bayard
access_time mer. 12 mars à 08h37
on attend que josua se rattrape contre paris, enfin sil joue? maintenant, chuut! telle l'histoire de ce moine, il ne doit plus rien, dire, mais s'en sortir, et je n'en doute pas! dailleurs le chaudron est un nid chaud pour lui,plus que les fausses pelouses grises et froides de bretagne (°v°)
Un moine regarde autour de lui et voit au pied d'une haie, un tout petit moineau à moitié mort de froid.

Il le prend et le réchauffe dans ses mains

"Que faire, s'interroge-t-il ? Si je le garde avec moi, il va salir ma robe et au couvent le chat le mangera ; si je le laisse ici, il va mourir de froid."

Soudain une idée lui vient : pour le protéger du gel, il place l'oisillon dans une bouse fumante de vache sacrée, et poursuit son chemin l'âme en paix. L'oisillon se réchauffe et commence à chanter à plein gosier sa joie d'être encore vivant.

Un renard qui passe par là, entend la bouse de vache chanter ; intrigué il s'approche, découvre notre moineau et le croque.

Trois moralités à cette histoire :

1) Celui qui te met dans la merde ne te veut pas forcément du mal.

2) Celui qui t'en sort ne te veut pas forcément du bien.

3) Quand tu es dans la merde, surtout ne dit rien !
  0 réponse
bayard
access_time mer. 12 mars à 08h23
LE PSG joue ce soir contre Leverkusen, mais a laller ils ont perdu lamentablement, donc le psg joue chez lui, avec ses remplaçants, tranquil, c'est pas ça qui va les epuiser pour jouer contre les verts .
on va suivre ça quand meme
  0 réponse
bergessio
access_time mer. 12 mars à 00h48
arqué en rajoute pour Perrin PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Mars 2014 22:45
Jean-Michel Larqué n'a jamais fait mystère de son admiration pour le capitaine des Verts Loïc Perrin, qu'il voudrait voir en équipe de France. Dans le dernier France Football, l'ancien capitaine des Verts va plus loin : outre ses qualités défensives, le stoppeur de l'ASSE joue à ses yeux un rôle très important dans la construction du jeu stéphanois, à la façon d'un Thiago Motta au PSG.
« Ce qui aide les milieux, c'est d'avoir une rampe de lancement comme Loïc Perrin. On n'en parle pas assez, mais c'est lui qui impulse le jeu. Clément n'en est pas vraiment capable, au contraire d'un Thiago Motta au PSG. Donc heureusement que Perrin assure de bons lancements de jeu et dans le bon temps. Est-ce suffisant pour finir sur le podium ? Peut-être. D'autant que le retour de Guilavogui va leur offrir une dimension supplémentaire, en termes d'impact et de capacité à franchir les lignes, ce qui a parfois manqué depuis son départ l'été dernier. »

Si Deschamps pouvait l'entendre...
  0 réponse
bergessio
access_time mer. 12 mars à 00h47
Bravo défend les Verts PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 11 Mars 2014 22:52
Daniel Bravo a tenté d'expliquer la mauvaise prestation de l'ASSE à Lorient :
« Moi, je suis sûr qu'ils ont été super gênés par le synthétique, a-t-il fait savoir sur Canal+ Sport. Vous avez déjà joué sur un synthétique ? Ca n'a rien à voir. Je les ai trouvés vraiment gênés par ces rebonds très haut et qui a entraîné le fait qu'ils n'arrivaient pas à mettre le pied sur le ballon. Je confirme ça car j'ai trouvé Brandao super emprunté, vraiment mal à l'aise... »
C'est peut-être pas le meilleur exemple...
  0 réponse
le point du jour
access_time mer. 12 mars à 00h00
bonne nuit balou, par contre bon jour herbin :
« Ce fut une rencontre qui n’a offert rien de très passionnant entre deux équipes qui se sont montrées prudentes. Il a fallu attendre cette 90e minute. Et puis il y a eu cette main malencontreuse. J’ai du mal à comprendre l’explication du joueur, c’est assez curieux ».
allez josua rassure tout le monde au match suivant,il y a un pilote dans l'apaREIL

A +
Comme beaucoup d’observateurs, cette main est un mauvais réflexe ! Un geste qui vient de l’inconscient ! inconsidéré ! malgré lui ! Avec malheureusement les conséquences que l’on sait. Herbin en est convaincu : « Pour moi c’est un mauvais réflexe, mais dire qu’il a été déstabilisé ce qui a occasionné ce geste me laisse perplexe ».
  0 réponse
balou43
access_time mar. 11 mars à 23h45
Et celui de Lorient il est comment ? parce qu'ils nous ont bouffé tout cru au milieu.....rigolo ce Fournier, je comprends mieux pourquoi il n'a plus de club ce charlot !
  0 réponse
le point du jour
access_time mar. 11 mars à 20h53
En fait jeremie janot n'ambitionne pas d'être conseiller municipale,comme on pouvait le penser, mais par contre il est devenu le président du comité de soutien de Gaël Perdriau, candidat du rassemblement entre la droite et le centre, et principal adversaire de Maurice Vincent, l’actuel maire socialiste de Saint-Etienne.
allez jereme, spyder man un homme de contact qui vole au secours de la veuve asse et de l'orphelin stade de sainté? la on comprends mieux la démarche janonesque!!
  0 réponse
bergessio
access_time mar. 11 mars à 20h43
L’ASSE n’a pas le temps de gamberger car le PSG l’attend de pied ferme dimanche au Parc des Princes. S’il a évidemment été déçu par le rendement global des joueurs de l’AS Saint-Etienne au Moustoir face au FC Lorient, Robert Herbin s’attend à une vive réaction à Paris pour le choc de la 29e journée de Ligue 1.

« C’est une leçon que les Verts doivent retenir. La meilleure défense, c’est de savoir inquiéter l’adversaire. Il faut imposer un rythme sans prendre de risques, a-t-il indiqué dans les colonnes du Progrès. J’attends avec impatience la confrontation face au Paris Saint-Germain. Les Verts ont toujours posé des problèmes aux Parisiens et j’espère qu’ils en poseront à nouveau, à condition de ne pas laisser l’initiative du jeu aux joueurs de Laurent Blanc »
  0 réponse
zedfuoi
access_time mar. 11 mars à 20h23
Il serait pas mal lui à sainté...
  0 réponse
zedfuoi
access_time mar. 11 mars à 20h22
je pense qu'on peut les faire déjouer et prendre l'ascendant psychologique au vu des difficultés rencontrées par le psg devant nous...
  0 réponse
bergessio
access_time mar. 11 mars à 19h31
Le débat a fait rage ce mardi sur l’antenne de RMC mais les consultant sont arrivés à la même conclusion : le PSG aura encore du mal devant l’AS Saint-Etienne dimanche soir.

Luis Fernandez sait pourquoi. « Je pense que les Verts ont une bonne lecture de leurs adversaires, a-t-il expliqué. Ils savent anticiper, ils défendent en avançant. Tactiquement, dans la possession du ballon, ils ne se précipitent pas car ils ont des éléments pour se permettre de le faire. C’est plus sur l’aspect tactique que psychologique pour moi. Mais bon, si le PSG veut gagner, il faut qu’ils installent un terrain synthétique ».
  0 réponse
bergessio
access_time mar. 11 mars à 19h27
Le PSG recevra l'ASSE dimanche soir au Parc des Princes, une rencontre loin d'être évidente pour les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic puisque les Stéphanois posent régulièrement des problèmes aux Parisiens depuis deux ans.

Grégory Coupet a évoqué l'opposition fournie par les joueurs de Christophe Galtier au micro de RMC : « Déjà, ils se sont prouvés par le passé qu’ils pouvaient les embêter, ils ne partent pas battus d’avance. Et puis, ils ont une telle capacité à répéter les efforts ! Pour moi, cette équipe est un vrai poil à gratter. Ils sont tout le temps-là, ces joueurs ne lâchent jamais rien. Ils sont impressionnants et cette abnégation use les adversaires ».

Olivier Lubovic
  0 réponse
coco43
access_time mar. 11 mars à 18h59
corgnet il manque ça jouer mieux avec lui je trouve
  0 réponse
pbo63
access_time mar. 11 mars à 18h17
L'interview a été faîte avant le match de Lorient :-)
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire