Evect.fr

Larios s'est dopé à Saint-Etienne

Publié le par Tibo 67 commentaires
Ancien international, Jean-François Larios a fait les beaux jours de l'AS Saint-Etienne entre 1973 et 1982 (avec une interruption de 1977 à 1978 à Bastia). Dans son autobiographie à paraître demain, il reconnaît s'être dopé, notamment durant ses Vertes années...

"La première fois que j'ai touché au dopage, c'était avant mon premier grand match de Coupe d'Europe. Face au PSV Eindhoven. Les Néerlandais, comme les Allemands d'ailleurs, étaient en avance sur tout le monde. Le football total et génial développé par les Hollandais Volants de l'Ajax Amsterdam du début des années soixante-dix imposait une grande capacité à répéter les efforts. L'un des membres du corps médical de l'AS Saint-Etienne m'a tendu une petite pilule blanche dans le vestiaire, avant l'échauffement : "Prends des vitamines. C'est pour te motiver." Je venais de fêter mes vingt-ans et je m'apprêtais à disputer mon premier match de Coupe d'Europe, comme titulaire en plus. Je fais quoi ? J'ai donc avalé le cachet sans trop vraiment comprendre de quoi il s'agissait. A l'époque, il n'y avait pas de contrôles antidopage. Une fois sur le terrain, j'ai senti une montée en puissance pendant un moment. Ensuite, ç'a été une catastrophe pour moi. Le *Captagon m'a bouffé au point de vue énergétique. Au bout d'une heure, j'ai ressenti des crampes et j'ai du céder ma place à Alain Merchadier. J'ai ensuite eu besoin de 24 heures pour retrouver un cycle normal. Pareil pour le souffle. Et impossible de dormir après cela. C'est comme quand tu prends une ecstasy pour pouvoir danser toute la nuit en discothèque. Tu peux le faire, descendre trois bouteilles de vodka et, quand tu rentres chez toi, non seulement tu n'es pas fatigué ni saoul, mais en plus tu ne dors pas.
J'ai pourtant repris du *Captagon par la suite. mais j'insiste : pas régulièrement, seulement pour les grands matches. Et y compris à Bastia où je devais jouer tous les trois jours jusqu'en finale de la Coupe de l'UEFA. J'ai continué à reprendre des "vitamines" à mon retour à Saint-Etienne en 1978. En toute connaissance de cause, cette fois-ci. Certains de mes équipiers m'ont expliqué de quoi il en retournait exactement. Ils m'ont ressorti l'histoire du produit que les médecins donnaient aux cancéreux pour calmer leurs douleurs. Ça ne pouvait donc pas faire de mal. Je n'ai jamais vraiment su si c'était vrai d'ailleurs. Et, à vrai dire, je m'en fichais un peu à l'époque. On jouer pour la "gagne" et moi, je voulais tout le temps gagner."

* Le Captagon est la forme hydrolysée de la Fénétylline considéré depuis 1980 comme un produit dopant (Biocapton ou Fitton). Ce produit a été utilisé comme produit dopant par les sportifs jusque dans les années 90. Larios s'est dopé à Saint-Etienne
Source : L'Equipe

Tags : ,

67 commentaires
Jujube - Wed 15 Nov à 23h34
L'entreprise de démolition de l'ancien monde gagne le sport et les gloires du passé, d'ici à ce que l'on retire l'étoile des 10 titres. Il faut bien reconnaître qu'encore aujourd'hui le récit permanent de l'épopée des Verts fait de l'ombre aux exploits des clubs à fric, PSG, Monaco, Marseille etc qui gagnent mais ne font pas vibrer les foules comme le fit l'Asse, je crois que l'on ne veut plus en entendre parler, quoi de plus efficace que le buzz calomnieux. Les Verts sont en voie d'extinction programmée avec la complicité de leurs dirigeants.
Voir la suite des commentaires
cssr - Wed 15 Nov à 22h44
le profil dun corbeau noir qui vient ronger les os d une asse en decomposition, en comparaison chapeau monsieur garcia pour vos remerciements
cssr - Wed 15 Nov à 22h38
larios et lacusta je les ai vu jouer, cetait minimum syndical, alille notemment! l'asse commençait a avoir du mal pour maintenir son prestige, pendant qu il y est, il pourrait revnir sur l eviction de larios par Herbin, soit disant blesse et absent al lentrainement et qui en fait avait ete vu au cafe!c'etait le bon temps ou on sanctionn     les ramiers
vermifuge - Wed 15 Nov à 21h57
J.F, la femme de Platini, elle prenait aussi sa petite pilule ?
JL73 - Wed 15 Nov à 21h09
Il doit avoir besoin de fric lui
coriolano - Wed 15 Nov à 20h27
on s'en tamponne de ses histoires, le mec n'a plus un rond et il balance un pavé dans la marre pour se faire du fric, il n'a pas fait une grande carrière il s'est défoncé à la cok+alcool et mtn il nous fait ses révélations, ma va cagare faccia di cazzo.........
LariosNL - Wed 15 Nov à 20h06
Auteur du site www.jefflarios.com, ces revelations n'en sont pas vraiment. Elles font partie de la panoplie de ce joueur qui fait qu'il ne laisse personne indifferent. Le Cantona avant l'heure. Pour information Johnny Rep de retour aux Pays Bas apres sa fuite de France avait deja parle dans les annees 1983-1985 de memoire de ces pratiques. Il est ou sera nteressant de voir les reactions des coequipiers de l'epoque.
jojo38 - Wed 15 Nov à 19h21
Pauvre garçon !
Zizou et ses copains avaient droit au meilleur " médecins " en Espagne .
Transfusion sanguines , pilules pour les muscles , pilule pour l'explosivité , pilule pour l'endurance etc ...
Autres temps , autres moeurs ....vivement les histoires de Neymar ..........
Duc - Wed 15 Nov à 19h04
En CFA ça se dope déjà
lifegreen - Wed 15 Nov à 18h50
Bientôt on va lire Hamouma "J'avais bu lors du derby contre Lyon et j'ai fait une passe à Fékir"
stig42 - Wed 15 Nov à 18h44
Il y a vraiment des gens, qui pensent qu'il y a plus de dopage dans le cyclisme que dans le foot. Plus il y a d'argent, plus il y a de dopage.
durand - Wed 15 Nov à 18h38
bof il y a prescription!!!
mafiaman42 - Wed 15 Nov à 18h27
Putain mais avait il besoin de balancer ça ? A part vouloir faire du buzz et qu’on parle de lui...
surtout au pire moment pour nous !
le point du jour - Wed 15 Nov à 16h47
larios maillon faible, en plus Ses embrouilles de bonne femme.
Enfer-vert - Wed 15 Nov à 16h31
Ok Jean François, mais ns joueurs actuels ils sont clean, pas de problème ni de doute à ce sujet, vu comment ils bougent sur un terrain, c'est sur, ils sont pas dopés, ou alors avec un somnifère lol
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire