La coupe est pleine pour Paquet

Club     | Publié le par Tibo | 69 commentaires
Quelques jours après sa sortie médiatique au sujet de la VAR après la rencontre face à Bordeaux où Saint-Etienne fut victime de sa mauvaise utilisation, rebelote ce dimanche à Nice avec un penalty imaginaire. Frédéric Paquet, le Directeur général de l'ASSE hausse une nouvelle fois le ton :

"On commence à être passablement excédé ! On a eu une injustice lors du match contre Bordeaux, où il n'y avait pas penalty. Là, on est soumis aussi à un penalty qui n'existe pas. A fortiori, à la fois la décision n'est pas juste et elle n'est pas cohérente avec ce qui s'est passé lors du match Strasbourg - Caen. La même situation dans cette rencontre, l'arbitre avait sifflé penalty, la VAR a déjugé la décision pour retirer le penalty. Et nous, même chose, même situation, l'arbitre fait appel à la VAR et le VAR confirme le penalty. Il est vraiment important pour tout le monde, en l'occurrence pour nous mais de façon générale à ce qu'il y ait une vraie homogénéité des décisions. C'est pour cela que la VAR avait été mise en place et c'est un excellent outil, par contre qu'il soit utilisé correctement et que les arbitres fassent aussi leur travail ça ne peut pas les empêcher d'être pertinent dans leurs décisions. On estime que ce n'est pas le cas."


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

keyboard_arrow_down Commentaires (69) keyboard_arrow_down