Evect.fr

L'œil du Sphinx

Publié le par Tibo 0 commentaire
Comme à son habitude, Robert Herbin a livré son analyse du match des verts, dans les colonnes du Progrès. Une longue analyse pertinente comme souvent avec le sphinx : « Se retrouver en infériorité numérique après seulement une demi-heure de jeu, face à une équipe comme Lille, a constitué un handicap très important. Les Verts l’ont payé. A dix, une équipe est déstructurée. Au plus haut niveau, on voit des formations réduites à dix capables de résister mais il faut une organisation que nous n’avons pas su mettre en place. Notre équipe, assez jeune, n’a pas encore l’expérience pour faire face à ce genre de situation. Je ne dis pas que l’expulsion de notre joueur (Néry) était injustifiée car son geste est inadmissible, inacceptable. Je souhaite qu’il l’élimine de son répertoire. Avec une équipe réduite à dix face à un collectif lillois assez exemplaire, capable de monopoliser le ballon et de le faire courir sans jamais le perdre, avec en plus ce Hazard, la tâche était compliquée. Ce joueur est talentueux, il est capable de faire la différence à lui tout seul. Il me rappelle Salif Keita à qui il suffisait de donner le ballon. Il faisait le reste. Hazard, c’est pareil. Il est au-dessus du lot parce que non seulement il a la qualité technique mais aussi du tempérament. Il ne renonce pas. Il prend des temps de récupération mais quand il décide de conclure une action individuelle, il va jusqu’au bout. Et là, il est remarquable. Hier (samedi soir), nous avons été battus par Hazard, sans jeu de mots… Il a réussi des actions extraordinaires sur les deux buts qu’il a marqués. Et puis l’Anglais (Cole) qui est entré a réalisé un exploit sur le troisième but. Il a servi son partenaire sur un plateau. De notre côté, nous nous sommes montrés vulnérables, ce qui est fréquemment le cas lorsqu’une équipe est en infériorité qui plus est lorsqu’elle est menée à la marque. En tout cas, ce fut un régal de voir jouer Lille, même si le but que nous avions inscrit en début de rencontre a semble-t-il perturbé un peu le collectif lillois. Mais nous n’avons pas su vraiment en profiter. Nous avons beaucoup cavalé (sic) mais c’est épuisant. Il aurait fallu se concentrer sur l’idée de faire match nul et faire preuve de plus d’exigence technique pour non pas pour faire des exploits mais être capable de ne pas perdre le ballon. »
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire