Evect.fr

L'histoire de Manchester marquée par un drame

Publié le par Occitan Vert 17 commentaires
Tous les amateurs de Football connaissent le club de Manchester United, ses exploits, ses stars, son stade…beaucoup ignorent peut être, ou ont oublié, la tragédie vécue par ce club, un drame qui marquera son histoire à tout jamais.

Il y a presque 59 ans jour pour jour, le 6 février 1958, MU se déplace en Yougoslavie pour y rencontrer l’un des clubs phares du pays l’Etoile Rouge de Belgrade. C’est un quart de finale de Coupe d’Europe et Manchester est le premier club anglais à y participer, malgré l’opposition de la fédé anglaise toujours réticente envers ce qui est inventé par les autres.
Lors du voyage retour, une escale est nécessaire à Munich pour faire le plein. Sous une véritable tempête de neige, le pilote rencontre, à deux reprises, de grosses difficultés à faire redécoller son avion. Certains proposent alors de passer la nuit à Munich mais finalement une dernière tentative est décidée. L’engin ne décolle toujours pas et pire le pilote ne parvient plus à le maitriser ni à le stopper ! Il ira se fracasser en bout de piste dans un dépôt de carburant.

21 des 41 passagers trouveront la mort. Dirigeants, journalistes, le commandant de bord et 8 joueurs dont le plus âgé avait 28 ans. Parmi eux Duncan Edwards qui succomba 15 jours plus tard, victime de ses blessures. On dit de lui, encore aujourd’hui, qu’il aurait été l’égal de Pelé. Le club Mancunien mettra beaucoup de temps à se remettre de ce drame. Il fut reconstruit peu à peu par Matt Busby miraculé du crash, qui deviendra avant Fergusson, l’entraîneur historique du club.

Manchester United remportera la Coupe d’Europe 10 ans plus tard. C’est Bobby Charlton qui brandira le trophée. Il avait été Ballon d’Or, deux ans auparavant en même temps que champion du Monde avec l’Angleterre. Bobby Charlton avait vécu ces grands moments, parce que son coéquipier Harry Gregg l’avait sorti de l’avion en flamme ce jour tragique de 1958. Sa mère déclara plus tard qu’elle ne l’avait plus jamais vu rire.

17 commentaires
Pifou42 - Wed 15 Feb à 01h23
Ça rappelle aussi le crash d'une équipe de rugby uruguayenne dans la cordillère des Andes en 1972. Ils étaient restés 2 mois là haut et avaient dû manger les corps de leurs amis décédés pour survivre.....!!! Un film a d'ailleurs été tiré de cette histoire.....
Voir la suite des commentaires
letcheque - Wed 15 Feb à 00h10
J'aime bien ces petites pages d'histoire. J'ai lu l'article avec la voix de Stéphane Bern dans ma tête !
Macho Grandé - Tue 14 Feb à 23h45
Ça me fait froid dans le dos cette histoire...
Sphynx - Tue 14 Feb à 19h34
Un épisode dramatique de l'histoire de MU...bien joué Evect pour ce papier ! ALV
Lourdes - Tue 14 Feb à 18h41
Ce drame rappel aussi celui de l'équipe russe de hockey sur glace ,2 survivants seulement le malheur n'a pas choisi un seul sport, malheureusement.Dans un petit coin de la tête boxe Marcel Cerdan Dans les Acores et Edith Piaf qui l'attendait....
FM - Tue 14 Feb à 18h38
Milan, aussi a vécu le même drame, lors d' un atterrissage par temps de brouillard, le deuil est représenté par les 2 équipes par les rayures noires sur les maillots. Sans doute aussi le noir en liseret sur le maillot de MU ? et encore tout recemment une équipe brésilienne.
ANO - Tue 14 Feb à 18h31
Commentaire supprime
mafiaman42 - Tue 14 Feb à 18h28
Une histoire qui rappelle tristement celle arrivée à l'équipe de Chapecoense :/
MagicPower42 - Tue 14 Feb à 18h04
FM nous apprend que le club était intéressé par Gaël Kakuta cette hiver : 

FM : est-ce que des clubs de Ligue 1 vous ont contacté durant le mercato hivernal ?
GK : oui, il y a eu un contact avec Saint-Étienne, mais ça n'a pas pu se faire. Les deux clubs n'ont pas trouvé d'accord, par rapport à la prise en charge du salaire.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire