L'été de tous les dangers (Ep.4)

Mercato | Publié le par Tibo | 9 commentaires
Le 9 Juin ! Au delà d'être le 160ème jour de l'année ou l'anniversaire de Donald Duck, c'est aussi (et surtout) le début du très attendu mercato d'Été ! Un Été de surprises, de folie, de déceptions, presque aussi passionnant que la Saison en elle même. Entre les 280M€ de budget mercato de Manchester United et l'interdiction de recrutement du Barça, l'ASSE s'apprête elle aussi à animer le marché des transferts. Départs, arrivées, prolongations, clashs, c'est un Été de tous les dangers qui attend le club Forézien.

Aujourd'hui : 3 éléments sur lesquels on pourrait parier.

Caïazzo et Romeyer nous ont, depuis plusieurs années, habitué à s'appuyer essentiellement sur des valeurs sûres, des joueurs expérimentés, qui connaissent la L1 et ont été de plutôt solides titulaires dans leur Club. Mais parfois, lorsque l'ASSE s'est davantage jetée à l'eau, on a pu avoir droit à un Aubameyang … mais aussi au pauvre Ricky. Qu'importe : aujourd'hui, on va parler coups de Poker !

- Yoann Gourcuff : un vrai Stéphanois se doit d'aimer Gourcuff. Pourquoi ? Parce que pendant 5 ans, il a fait enrager le père Aulas. Aujourd'hui, après avoir ponctionné des dizaines de millions d'Euros chez le voisin Lyonnais, le Breton est en fin de contrat, libre comme l'air. Là, deux problèmes majeurs : comment payer le garçon ? Parce que c'est bien joli de gagner 5M/an, mais les Verts ne peuvent pas se permettre d'en donner ne serait-ce qu'un quart ! Deuxièmement, il faut ajouter à ça que le jeune Homme est aussi talentueux que fragile. Ou plutôt … douillet ? Abonné à l'infirmerie, les blessures de Gourcuff se situent d'abord dans sa tête (comme l'a confirmé, un brin agacé, le médecin de l'OL récemment) ce qui le rend susceptible de rater beaucoup de matchs pour un oui, pour un non, pour un coup de vent ou un café trop chaud. Néanmoins, on l'a vu, Gourcuff apporte énormément dès qu'il joue. Alors qu'à l'ASSE on doit se contenter d'un Benjamin Corgnet comme n°10, nul doute que l'ancien Bordelais ne ferait pas de mal à l'effectif. La solution ? Payer le garçon au match. C'est infamant, certes, mais Gourcuff peut-il rêver mieux que Saint-Étienne pour se relancer ? Un club familiale, un groupe qui vit bien, et surtout la meilleure destination qui s'offre à lui (ses principaux prétendants sont Bordeaux et … Rennes, le club de ses débuts). Dans l'intérêt du joueur comme des Verts, je demande une offre pour Gourcuff !

- Ludovic Obraniak : BOUM ! BOUUUUM !! Qui veut une praline en lucarne ? Ludovic Obraniak les amis, le plus Français des Polonais jouant en Allemagne et en partance pour la Turquie. Parti fâché de Bordeaux vers le Werder Brême l'an dernier, le gaucher vit mal son expérience outre-Rhin, si bien qu'il pourrait aller s'enterrer en Turquie ! Il faut empêcher ça. Il faut relancer Obraniak. Déjà lorsqu'il est parti en Allemagne, j'ai été surpris qu'aucun club Français n'ait essayé de l'accueillir. Cette fois, l'occasion est trop belle. En plus, le profil d'Obraniak est plus qu'intéressant : grosse frappe (Boum boum bam), bonne vision du jeu, un milieu offensif … en gros quelqu'un capable de marquer et surtout de faire marquer, de créer du jeu, ce qui manque cruellement à l'ASSE. Pour tous ceux qui ne peuvent plus se contenter des 2 ou 3 mines de Papy Lemoine chaque saison, c'est Obraniak qu'il vous faut.

- Guillaume Hoarau : on le sait, le meilleur humoriste de France  a un temps été annoncé à l'ASSE. Le Globe-trotteur, champion de France avec le PSG (comme Zoumana Camara et Nico Douchez, dingue non?) est passé par Bordeaux après une pige en Chine avant de s'établir en Suisse, chez les jeunes garçons (Young Boys) de Berne. Depuis ? Il cartonne. 17 buts en 28 matchs de Championnat, 6 en 8 rencontres d'Europa League. Sympa non ? Quand on sait comment le club s'est enflammé pour l'étonnant (et … très moyen?) Giovanni Sio, autant fondre sur le géant du Havre ! D'autant qu'il a le profil que Galtier recherche : grand, puissant, avec donc la possibilité de jouer en pivot. Son très bon jeu de tête lui permettrait aussi de convertir les nombreux mais pour le moment stériles centres des ailiers Stéphanois. En plus, Hoarau est un super mec, qui s'intégrerait probablement très bien dans le vestiaire Stéphanois. Pour les buts et l'humour, Hoarau à l'ASSE !

Encore des offensifs aujourd'hui. Vous avez vu … Je … Ouais, j'aime bien les buts, l'attaque et tout. Allez, Roro et Bernie, montez nous une équipe qui marque des buts, quitte à parier sur ces joueurs là !

Bonus – Benoît Assou-Ekotto : le pari qui fait peur … et qu'on vient de prendre.
9 ans à Tottenham et … à la porte. Après un an les doigts de pieds en éventail, Assou-Ekotto va tenter de rebondir dans le Forez. Décrit comme un fouteur de m*rde par Philippe Auclair (Eurosport/RMC), le Camerounais est notamment connu pour s'être battu sur le terrain avec un coéquipier lors de la dernière Coupe du Monde mais aussi pour ça
Article plus récent chevron_right
Cohade sur le retour
keyboard_arrow_down Voir les 9 commentaires keyboard_arrow_down