Evect.fr

L'ASSE se laisserait-elle porter par "l'effet Garcia"

Publié le par Tibo 23 commentaires
L'ASSE se laisserait-elle porter par "l'effet Garcia"Denis Balbir n'a guère apprécié la prestation des Verts à Troyes. Le journaliste de W9 s'est exprimé sur ButFootballClub évoquant même un sentiment de régression du groupe sur la dernière rencontre disputée. Il se dit aussi déçu par le comportement de certains joueurs :

"Dans le contenu comme dans le résultat, c’était vraiment décevant. C’est quand même grave qu’à dix contre onze, on ne parvienne pas à retourner ce match. Je ne dis pas qu’on doit automatiquement cartonner une équipe qui se retrouve en infériorité numérique mais là, il y a eu des carences partout : défensivement, au milieu du terrain, devant… J’ai un peu l’impression qu’on se laisse porter par le soi-disant “effet Oscar Garcia”. Le Catalan a ramené de l’espoir en début de saison mais cela ne peut plus masquer le comportement décevant de certains joueurs. Je m’interroge aussi sur certaines décisions de coaching. Je vois une équipe qui est encore en train de tâtonner alors qu’on devrait être vraiment lancé. Au stade de l’Aube, j’ai même vu une équipe en régression."

Tags :

23 commentaires
coriolano - Sun 08 Oct à 15h57
laissons encore un peu de temps, l'effectif a été remanié en grande partie, nous devons être patient, chaque chose en son temps, je n'attends pas à ce que l'on soit dans le trio de tête en fin de saison mais dans les 6 premiers et faire de beaux parcours en coupe, par contre la saison prochaine le coach et son staff n'auront aucune excuses avec un an d'expérience dans la maison.
Voir la suite des commentaires
leréverbère - Sat 07 Oct à 05h13


Je reprends l'analyse de Furiana qui situe à juste titre le mal stéphanois dans les piètres résultats de la formation et l'absence d'investisseurs de poids. On a bien senti dans les réactions de jeunes issus du club un brin d'amertume. Lorsque l'on a quelques jeunes prometteurs nous avons du mal à les garder. Suivons avec attention le sort qui sera fait à un Rocha Santos par exemple.


Quant aux potentiels investisseurs, leurt ièdeur n'est pas étrangère à la présence de nos deux duettistes qui apparemment leur laisserait une marge d'action trop réduite. Il faut aussi se questionner sérieusement sur l'image que donne le club et que persistent à vouloir donner leurs dirigeants.

Saint-Etienne club de la mine et du labeur ? L'ASSE équipe de chevaux de labour durs au travail ? L'ASSE club des prétendus meilleurs supporters ? Est-ce que les entreprises et marques de prestige d'aujourd'hui trouveraient intérêt à associer leur image à celle que nous donnons ?
furiana92 - Sat 07 Oct à 04h01
Galtier, Garcia c est le même combat.c est a dire jouer au foot avec des joueurs moyens voir pas au niveau.l un bise le résultat l autre essaye le jeu et quand il sera mal au classement et bien il fera comme son prédécesseur.il jouera le résultat.
Galtier ,Garcia même combat.le mal est plus profond.faut une vrai politique de formation à la quenelle pour s en sortir.il ne faut pas rêver un investisseur ne vient que s il a un intérêt économique pour sa société. Cependant ,et malheureusement le tissu économique du bassin stéphanois ne fait pas rêver.. ..
MisterZorg - Fri 06 Oct à 20h22
C'est bien ça le souci :  "sentiment de régression" 
On était tous enthousiastes après le premier match contre Nice (pressing haut, agressivité, possession assez satisfaisante et victoire contre une supposée bonne équipe).
Depuis, et après 7 autres matchs, on n'a pas constaté de progrès notables ( surtout pas dans la qualité de jeu, censée être la signature d'OG)
bast42 - Fri 06 Oct à 17h44
c'est pourtant simple garcia veut une équipe offensive le problème c'est comment faire?? la technique les verts en sont à des années lumières, seul bamba(plus perso tu meures), hamouma et cabelle sont capable de perforer et de marquer...le reste et surtout le milieu ben c'est ras tu peux pas demander à des joueurs limité d'être technique et offensif...même perrin et ruffier serait plus technique que pajot kmp ou janko..
Stephanois57 - Fri 06 Oct à 17h20
Je préfère perdre en étant moyen contre Troyes mais battre metz et surtout Lyon bientôt
Stephanois57 - Fri 06 Oct à 17h19
Soyons patients , rome ne c est pas construit en 1 jours
yark - Fri 06 Oct à 16h01
Effectivement l'on à tous constaté que L'ASSE nous offrait un spectacle indigne de Joueurs Professionnels amorphes, qui nous sont apparus fort avares de leurs efforts avec une totale Absence de créativité offensive dans un Milieu de Terrain, bien vite gagné par la Fébrilité et la Maladresse, aussi bien face à des RENNAIS entreprenants que plus récemment face à TROYES qui à évolué en contre.
leréverbère - Fri 06 Oct à 15h57
Je crois qu'une grande réussite, pour ne pas dire  la chance, nous a propulsés à un étage qui n'est décidément pas le nôtre puisque, chaque fois que l'âne vert peut mettre un sabot sur le podium, il freine des quatre fers. Ce n'est pas nouveau.

Le recrutement n'a pas été pertinent. Depuis le départ de Bayal SALL le recrutement d'un arrière central est nécessaire d'autant plus qu'aucun jeune ne montre le bout du crampon à ce poste.

Le concert de huées accompagnant la fin de contrat de Galtier va maintenant s'atténuer. Garcia risque de se trouver assez vite et assez malheureusement sur la sellette . La référence au Barça constituant un circonstance illusoire aggravante.


Macho Grandé - Fri 06 Oct à 15h38
L'état de grâce semble bel et bien terminé.
Stéphan972 - Fri 06 Oct à 15h33
"C'est quand même grave qu'à dix contre onze on ne parvienne pas à retourner ce matche". Y'en a encore en 2017 qui pensent que jouer à 10 contre 11, il y a une grosse différence dans le jeu. La différence se fait sentir à 9 contre 11. Et encore. J'ai vu des matches où des équipes ont tenu la baraque  en mettant un bus de 8 joueurs, en fin de matche. On n'attaque pas tous, on ne défends pas tous. Le but sur contre-attaque de Troyes s'est joué en phase finale à 3 contre 3. Quand on défend à 9 dans sa propre surface, l'équipe adverse n'attaque pas à 10, les phases d'attaque n'engageant pas en même temps tout le monde comme à 11 contre 11. Quand le PSG rate ses matches et gagne quand même on les encense. (sic). Il gagne le Bayern avec une main mise du Bayern sur le matche (au parc svp) avec un football pourri et pourtant on les a mis sur le toit de l'Europe parce que c'est le PSG. C'est facile de dénigrer Sainté après l'avoir encensé. Sic
OLIVERT73 - Fri 06 Oct à 15h32
Entièrement d'accord, les effets tardent à se faire sentir, et le coaching est parfois inquiétant.
Quarantedeux - Fri 06 Oct à 15h23
Et des salaires on en parle ?
Comme par hazard le plus en vue sur les derniers matchs c'est Cabella à 250 000 £ par mois, les autres avec au mieux 100 000 £ en moins étaient absents, pour moi il est là le problème !!
Vert et tout kmp - Fri 06 Oct à 15h21
Pour certain,  sans que Garcia n ai rien prouvé, c était déjà un dieu. Notamment Balbir,herbin, ménès,riolo....alors que sur les premiers match à part avoir un cul borné de nouille , le jeu était bidon,sans maîtrise. Maintenant que la roue semble tournée et que les résultats reflètent le niveau de jeu de l équipe, les mêmes qui le vénérait dieu oscar, vont le crucifier. 
David42 - Fri 06 Oct à 15h11
Garcia l'avait dit,il faudra du temps pour mettre en place ce qu'il veut,ça risque d'être long car on n'a pas les joueurs pour pratiquer ce football là,il va falloir recruter plusieurs Cabella qui est bien au dessus des autres techniquement.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire