Evect.fr

L'ASSE attend la réponse de Peak6 et De Bontin

Publié le par Tibo 55 commentaires
L'AS Saint-Etienne a fait parvenir une lettre à Peak6 et à son représentant dans les négociations avec l'AS Saint-Etienne, Jérôme de Bontin. Dans cette lettre, les dirigeants de l'ASSE demandent un dédommagement pour différents préjudices qu'ils considèrent avoir subis à la fin des négociations entre les deux parties rapporte l'Equipe.

Si l'ASSE n'obtient pas satisfaction, l'affaire sera alors portée au tribunal de commerce de Paris. Le feuilleton liant l'AS Saint-Etienne au fonds d'investissements Peak6 n'est pas encore terminé !

Tags :

55 commentaires
Lubodinho - Sat 02 Jun à 23h42
Quand mon chien a su que Bontin était à la manoeuvre, il a tout de suite sorti les crocs ! Les vrais coupables sont Romeyer et Caiazzo. Comment peut-on accorder du crédit à un homme qui a pour seule horizon technique Ricardo ? Non mais sérieux !...
Voir la suite des commentaires
jojovert - Fri 01 Jun à 17h13
C est vraiment des gagne petits ces 2 presidents de pacotilles quelle image et quel message envoient on chez les futurs interessés ?  surtout pas y aller sinon  embrouille avec les papys flingueurs !!!
vertonio - Fri 01 Jun à 16h16
Super message envoye aux futurs investisseurs. Si on se met pas d'accord sur le prix, on vous attaquera en justice.. lol
furiana92 - Fri 01 Jun à 14h34
Article inutile ou incomplet.mou neveux bien échanger sur le sujet des litiges.Cependant on ne les connait pas donc Evect on dit tout ou rien....next
jofran - Fri 01 Jun à 13h51
FLASH SPECIAL --- LE CONTENU DE LA LETTRE A PEAK6 REVELE EN EXCLUSIVITE SUR EVECT ---

On connait désormais le contenu de la lettre envoyée ce matin par les actionnaires de l'ASSE aux représentants du groupe PEAK6, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils tapent fort !

Qu'on en juge :

C'est le remboursement intégral des frais engagés par l'ASSE dans le cadre des négociations exclusives avec PEAK6 qui est exigé, à savoir : 4 formules au 917, 2 demi-pensions au Chaudron Vert, une panoplie complète offerte par la Boutique des Verts, et la fameuse lampe de mineur remise par le club au dirigeant américain. 

Mais ce n'est pas tout : Rolland Romeyer exige également que les 2 entrées au musée des Verts généreusement offertes aux illustres visiteurs, et dont il a assuré personnellement la visite sans même exiger le moindre pourboire, soient réglées sine die !

Ni PEAK6 ni ses avocats n'ont souhaité réagir pour le moment. 

AFP à Saint-Etienne 1er juin 2018
dam - Fri 01 Jun à 13h40
Ils sont en plein forme les clowns pret pour le marathon de la connerie je suis sur qu'il vont arrive premier exgo les zozo
ANO - Fri 01 Jun à 13h17
Commentaire supprime
jofran - Fri 01 Jun à 12h37
et puis, je ne comprends pas bien pourquoi nanard et roro sont aussi courroucés ! N'ont ils pas remercié hier les dieux du football que la transaction ne soit pas allée à son terme, et qu'ils puissent profiter des nouveaux droits télé de dans 3 ans ??? 

Allons allons, soyez miséricordieux ! Les méchants américains sont déjà bien punis !!!
jofran - Fri 01 Jun à 12h34 - Modifié Fri 01 Jun à 12h38
les esprits avisés - les haineux … LOL … - auront noté que c'est donc Peak6 qui a mis fin aux discussions, au moins indirectement, en ne se pliant pas aux exigences des 2 hommes de cirque ! 

Par ailleurs, le cas Gasset, qui serait selon les dires de nanard, la principale pierre d'achoppement entre les 2 parties - re LOL - est peut-être plus complexe qu'il n'en a l'air. En effet c'est bien Gasset qui a pris la main sur le recrutement des Verts cet hiver, et on peut bien imaginer qu'il entendait poursuivre sur le même tempo, avec l'accord des actionnaires actuels (et quand je dis accord, c'est à tous les sens du terme).

Or s'il y a bien un poste stratégique dans un club de foot aujourd'hui, c'est bien celui de responsable du recrutement (sur le plan sportif mais surtout économique et financier). Peak6 n'entendait pas laisser ces larges prérogatives à un responsable non issu de leur "clan" … comme un certain Caiazzo en avait fait de même il y a 15 ans avec les Corses … 
robrig - Fri 01 Jun à 11h48
ET la Banque Lazard elle ne nous a pas pris pour des pigeons??
kop nord - Fri 01 Jun à 11h25
nous sommes capables de faire des investissements a la hauteur de Nice,Bordeux ou Rennes ! ça tombe bien puisque apparemment Rennes vient de faire une offre de 22 millions pour Ekambi ! ça présage donc de gros transfert chez nous si on peut s'aligner a Rennes...lol
suppvarois - Fri 01 Jun à 11h12
Qu'est-ce que ça peut bien vous foutre à vous,les haineux,que l'ASSE engage une procédure? C'est vous qui allez plaider? Toute façon,quand le procès sera gagné,comme d'hab,vous retournerez une nouvelle fois votre veste et submergerez le site de posts mielleux pour féliciter les prez d'avoir fait respecter les règles et leurs droits!
/76/ - Fri 01 Jun à 11h01
Les deux camps auraient paraphé une lettre d’accord sur le prix de cession

http://www.butfootballclub.fr/ligue-1/saint-etienne/asse-les-verts-mettent-le-paquet-pour-se-venger-de-peak6/
leréverbère - Fri 01 Jun à 10h57
Certes cette démarche peut être vue comme une manoeuvre pour se défausser de cette vente terminée en bouillon de courge. Mais elle est une tentative de dédommagement à l'amiable qui permettrait d'éviter un procés dont on sait que les riches américains sont friands, ... et pour cause...

Encore une fois quid de la banque Lazard grassement rémunérée pour une sélection finalement foireuse ?
philalsace - Fri 01 Jun à 10h44
je trouve cela normal, dans les affaires le temps c'est de l'argent !! C'est quand même Peak6 les ridicules dans l'histoire, et leur de Bontin avait déjà fait une brève apparition à Monaco certainement une raison !!! 
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire