L'analyse lucide de Robert Herbin

Pros | Publié le par Tibo | 34 commentaires
Comme souvent, l'oeil de Robert Herbin apporte un éclairage très lucide sur la rencontre des verts et sur les manquements de l'équipe. L'ancien entraîneur des verts regrette notamment cette action de Mevlut Erding, le véritable tournant de cette rencontre...  " Je n’ai pas été déçu par cette rencontre mais j’ai quand même noté de part et d’autre beaucoup d’imprécisions dans le jeu. Avec peut-être un peu plus de déchet et de maladresse du côté stéphanois. Mon grand regret c’est la situation que se procure Erding à la 33e minute. Il doit donner le ballon à Hamouma qui est juste à côté. Un tel mauvais choix, c’est dramatique. Est-ce qu’il ne l’a pas vu ? Ce qui est sûr c’est qu’un but à ce moment-là de la partie aurait pu tout changer. Non seulement, cela nous aurait donné l’avantage mais en plus, cela aurait refroidi les Parisiens. C’est pour moi le tournant de la rencontre.
Les Verts s’étaient, en effet, bien ressaisis. Ils avaient même inscrit un superbe but pour égaliser. Je ne partage pas l’avis de ceux qui pensent que Paris était trop fort pour Saint-Etienne. Avouer cela ne permet pas de progresser. Le PSG a de gros moyens mais il n’y a pas que ça qui compte. Il y a aussi la détermination, le collectif et là, on a été en dessous de ce que l’ASSE est capable de faire.
Sur 90 minutes, tout peut se passer. Il ne faut jamais s’avouer vaincu. Les Bordelais ont bien réussi à battre à Paris. Certes, ils évoluaient à domicile. Je suis bien placé pour savoir qu’au Parc des Princes, la pression est énorme. Mais on a quand même des joueurs de qualité. Face à une équipe comme le PSG, il faut avoir un mental de fer et dépenser l’énergie nécessaire pour pouvoir la perturber. Or là, j’ai l’impression qu’on s’est laissé anéantir par deux ou trois situations où l’on aurait pu marquer. Le fait de ne pas y être arrivé nous a traumatisés."

Source : Le Progrès
Article plus récent chevron_right
Diomandé : "Une bonne leçon à retenir"
chevron_left Article plus ancien
Galtier se projette sur la suite
keyboard_arrow_down Voir les 34 commentaires keyboard_arrow_down