Hamouma, un "garçon qui marche à la confiance"

Pros | Publié le par Faustine | 20 commentaires
Malgré un parcours chaotique, Romain Hamouma a toujours été un joueur apprécié de ses entraîneurs. France Football est allé à la rencontre de trois de ses anciens coachs, pour en savoir plus sur l'ailier des Verts.

Eric HélySochaux) : "En compétition, c'était un joueur capable du meilleur comme du pire. La dernière année à Sochaux, en automne, il avait été très bon et au printemps, il n'avait pas été très performant. Ça faisait plusieurs saisons qu'il était au centre de Sochaux, on s'est réuni à plusieurs pour décider de son avenir et certains se sont dit : "Il y a des choses qui ne changent pas". Il faisait partie de la génération Erding-Menez qui était une très bonne génération, mais peut-être que ça l'a un peu étouffé. Ceci dit, quand on regarde son parcours, il avait peut-être besoin de ça. Il a souffert quand on lui a dit qu'on ne le gardait pas, mais ça lui a servi par la suite.C'est quelqu'un qui est arrivé à maturité assez tardivement, et je me dis qu'on a fait une erreur de ne pas essayer de le récupérer après ses belles années à Besançon. Là-bas, il a senti qu'on lui faisait confiance, qu'il était important, alors que chez nous, il était un bon joueur parmi d'autres. Mais il a été très intelligent dans son parcours, et c'est ce qui a fait que c'est une belle réussite. Il a toujours pris les clubs qui lui convenaient, qui lui correspondaient. C'est un très bon gamin, très respectueux et qui a été intelligent dans le cheminement de sa carrière.

Philippe HinschbergerLaval) : "C'est un garçon très bien élevé, très sympa mais aussi très réservé. Il était plus un leader technique qu'un leader dans le vestiaire. Pour nous, c'était un garçon qui venait du monde amateur, ce n'était pas un gros contrat. Il venait pour doubler un poste. Mais il ne l'a jamais doublé, il l'a tout de suite pris en tant que titulaire. Dès la première rencontre à domicile, il avait éclaboussé le match de son talent, il avait marqué un but et fait une passe décisive. C'est un joueur qui a de très belles qualités de vitesse et surtout, qui est capable de prendre la profondeur avec ou sans ballon. Il faisait du mal à beaucoup de défenses avec ses courses croisées et ses appels rentrants. Au-delà de ça, il est très complet. C'était un vrai leader d'attaque. A Saint-Etienne, c'est vrai qu'il a pu avoir quelques passages compliqués mais si on regarde ses premières années, il est quand même à l'origine de beaucoup de buts stéphanois. Après, c'est sûr qu'il est capable de faire de telles choses par ses appels, sa qualité d'élimination, que dès qu'il est un peu moins bien, ça saute aux yeux. Mais si demain, si je suis entraîneur, je prends Romain tout de suite."


Hervé GenetBesançon) : "Romain, ça n'a été que de la satisfaction et de la joie avec lui. C'est quelqu'un de très humble, qui est toujours parrain du club d'ailleurs. Au départ, comme il était très jeune, on ne pensait pas qu'il s'imposerait si facilement. On a très vite vu le talent qu'il avait. Il a des appuis extraordinaires, il fait souvent la différence sur ses débuts de course. Je suis toujours surpris qu'on ait pu le garder cinq ans. Il a fait des saisons extraordinaires en mettant beaucoup de buts et en faisant beaucoup de passes grâce à sa qualité de centre. Je ne suis pas surpris de son parcours. En revanche, je me suis dit qu'à un moment, sur sa période entre Caen et Saint-Etienne où il était en pleine bourre, on aurait pu lui donner sa place en équipe de France. A l'époque, il y avait moins de concurrence. Il est aussi heureux quand il fait une passe que quand il inscrit un but. C'est quelqu'un qui aime jouer avec les autres, il n'aspire pas à sortir du lot, à prendre la place de tel ou tel joueur. Le fait qu'il ait pu être irrégulier, c'est aussi lié aux blessures. Et c'est un garçon qui marche à la confiance, à l'effectif, c'est un paramètre qui peut jouer. Il a fait les bons choix aussi. Aujourd'hui, tu as des merdeux de 16-17 ans qui vont signer à Chelsea ou d'autres clubs du genre. Lui, il avait un plan de carrière bien défini, tout en progression. Je pense qu'il y avait encore une étape à franchir après Sainté, c'était à faire il y a trois ans mais les blessures l'ont trop freiné. Et les fois où il est un peu dans le trou, il joue mais il y a un petit truc qui l'empêche d'être au top."
10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Photo de Romain Hamouma
chevron_right Voir la fiche de Romain Hamouma
Article plus récent chevron_right
M'Vila : "Heureusement, on a un grand gardien"
chevron_left Article plus ancien
Ruffier a écœuré les strasbourgeois
keyboard_arrow_down Commentaires (20) keyboard_arrow_down