Hamouma, ce "phénomène"

Pros | Publié le par Thomas | 8 commentaires
Romain Hamouma est entré dans le monde professionnel sur le tard, à 22 ans. Pourtant au sein du centre de formation du FC Sochaux Montbeliard, en même temps que Ménez et Erding, le natif de Lure ne s'est pas vu proposer un contrat par le club doubiste. Heureusement pour lui, cet échec ne plombera pas toute sa carrière. Alors qu'il évolue avec Besançon en CFA, le Stade Lavallois va le chercher pour être la doublure de Fabien Lamatina. Et son statut va vite évoluer. 

Pour 20minutes, son entraîneur de l'époque, Philippe Hinschberger, se remémore un joueur au dessus du lot :
"Dès qu’on l’a vu à l’entraînement avec nous, on s’est dit qu’on avait un phénomène. Il était clairement au-dessus. Hormis lui dire de se replacer, on n’a rien à apprendre à ce type de joueur."

De doublure à titulaire indiscutable, il n'y a eu qu'un petit pas pour Hamouma. "Dès la deuxième journée contre Strasbourg (3-2), il a fait un carnaval (sic) en marquant un but et en offrant une passe décisive. Il n’est presque jamais allé sur le banc de la saison."

Après une belle saison en Ligue 2 ponctuée de 10 buts, il rejoint l'échelon supérieur avec le SM Caen, "le bon choix" selon Philippe Hinschberger"On savait dès le départ qu’il n’allait pas rester plus d’un an avec nous. Romain n’aime pas seulement dribbler. Il a une belle qualité de centre, il percute et il sait faire des courses sans ballon."

Incertain pour la rencontre de ce week-end, Romain Hamouma a quand même été convoqué par Galtier. S'il est apte, il pourrait être l'atout offensif n°1 des Verts.

Photo de Romain Hamouma
chevron_right Voir la fiche de Romain Hamouma
Article plus récent chevron_right
#ASSETFC : Plus de 30 000 spectateurs attendus
chevron_left Article plus ancien
Gradel déjà vers d'autres cieux ?
keyboard_arrow_down Voir les 8 commentaires keyboard_arrow_down