Evect.fr

Grosse déception pour l'ASSE

Publié le par Tibo 0 commentaire
Véritable objectif du club cette saison, l'AS Saint-Étienne quitte prématurément la coupe de France. "Ce n'est pas encore cette année que l'on ira au stade de France", une phrase que de nombreux stéphanois ont prononcé hier soir. Christophe Galtier, ainsi que plusieurs joueurs se sont exprimés, des propos relayés par le site officiel du club : Christophe Galtier : «C’est une grosse déception. Dans un match de Coupe, il y a toujours un qualifié et un éliminé. Ce soir, c’est tombé sur nous. Nous n’avons pas su concrétiser nos occasions. Au lieu de ça, nous sommes menés au score sur un exploit de Jussié. Ensuite, nous avons poussé. Le match s’est emballé de chaque côté pour finalement se jouer aux tirs au but. La séance des tirs au but ne s’est joué qu'à pas grand-chose : à un arrêt de Carasso et à un poteau. C’est une grosse décéption pour mes joueurs qui se sont donnés pendant 120 minutes. On est également déçu pour notre public. Il faut garder cet esprit. Mais nous devons être beaucoup plus efficaces offensivement, beaucoup plus tueurs. On marque peu de buts par rapport au nombre d'occasions qu'on se procure» Faouzi Ghoulam : «On ressent beaucoup de frustration. L’égalisation en toute fin de match nous avait redonnés de l’espoir. Nous sommes allés jusqu’au bout en mettant tous les ingrédients de notre côté pour gagner ce match-là. Nous avons manqué de réalisme. En face, le gardien bordelais a multiplié les arrêts, comme le nôtre. Je tiens à les féliciter. Nous sommes vraiment déçus car c’était un objectif du club. On va se consacrer à fond au championnat et essayer de donner du plaisir au public. Ce soir, nous sommes passés par tous les états.» Laurent Batlles : «C’est une grosse déception. Nous avions fait le plus dur en égalisant au bout du temps réglementaire. Bordeaux a eu des occasions, nous également. Ce fut un beau match de Coupe. Cela s’est joué à la série des tirs au but, à pile ou face. Malheureusement, ce n’était pas pour nous. En première mi-temps, nous avons eu beaucoup de maitrise dans le jeu. Par rapport aux deux matches précédents perdus face à nous, Bordeaux a changé sa stratégie : les Girondins nous ont laissé jouer pour exploiter les contres. Ils ont bien joué le coup. Il y a eu un grand Ruffier et un grand Carasso dans les cages : ils méritent tous les deux l’équipe de France. Désormais, il va falloir se reconcentrer sur le championnat et essayer de gagner le plus de matches possibles pour rester dans le haut du classement.» Fabien Lemoine : «Pendant la première mi-temps, nous avions le match bien en main. Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à inscrire ce premier but. Pourtant, nous avons eu les occasions. Bordeaux a marqué sur sa première occasion. Nous avons couru au score. Ce n’était pas évident de trouver des brèches. Nous sommes quand même revenus au score mais ce ne fut pas suffisant pour se qualifier. » Francis Gillot : «Cette qualification va nous faire du bien. Au vu de la partie et des occasions en notre faveur, nous méritions de gagner. Nous touchons une fois la barre, une fois le poteau et il y un penalty raté. Nous méritions cette qualification. Il est vrai qu’une élimination après la séance de tirs au but nous aurait mis un coup derrière la tête. […] Je ne sais pas pourquoi mais je sentais la qualification. Cette semaine, je sentais bien l’équipe à l’entraînement. Même si nous prenons ce but à la dernière minute, il y a eu de la sérénité par la suite. Cela arrive mais nous avons réussi à bien gérer la suite. »
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire