Govou raconte le derby

Pros     | Publié le par Tibo | 9 commentaires
Dans les colonnes de l'Equipe du jour, Jérémie Janot et Sidney Govou se remémore les derbies, une rencontre que le natif du Puy n'a jamais perdu ! Un véritable chat noir pour les verts.

"Les entraîneurs en jeunes étaient souvent des anciens Lyonnais. Cette culture du derby était vraiment présente à l'intérieur du club. C'était un peu moins vrai du côté des supporters en comparaison à ceux de Saint-Etienne, quoique... Quand j'en parlais avec Cris, la première chose qu'il a su, en arrivant à Lyon, c'est qu'il fallait gagner le derby. Il était déjà habitué à en disputer au Brésil, alors qu'à Saint-Etienne, les joueurs qui arrivaient de l'extérieur avaient moins cette culture."

A l'époque, Lyon avait une grande maîtrise dans le derby explique Govou, qui souligne que c'est moins vrai aujourd'hui : "Vous êtes aussi réguliers en championnat, alors que Lyon est un peu plus jeune. Or dans ces gros matchs, l'émotion joue beaucoup. Nous on était plus froids." Malgré cette longue domination sur la région et sur le football Français en général, Govou concède : "Il ne faut pas se mentir. Lyon n'a pas rattrapé Saint-Etienne en termes de popularité. Mais il s'est quand même passé quelque chose ces dix dernières années."
Article plus récent chevron_right
L'affaire Valbuena peut-elle perturber l'OL ?
9 commentaires
xavierlr
access_time sam. 07 nov. à 18h37
Tiens,tiens,... A l'époque, dont parle Govou, c'est pas JMA qui déclarait que pour eux, le derby était un match comme les autres, car "eux", jouait la LDC... A sacré Aulas. ALV
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
vert glas
access_time sam. 07 nov. à 12h24
sacré joueur ce quenelle. il nous en a fait des misères.
  0 réponse
sebcbien
access_time sam. 07 nov. à 11h56
Go vou né au Puy qui a fini à lyon.."On n'est pas d'un pays, on est d'une ville : Saint-Étienne." Bernard Lavilliers.
  3 réponses
vince42190
access_time sam. 07 nov. à 11h34
Pour un lyonnais, pas si désagréable ce Sydney, et puis il a prouvé à la france entière qu'on pouvait faire une belle carrière en étant alcoolique. Bravo à lui.
  2 réponses

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire