Evect.fr

Gomis : " L'amour que j'ai reçu à St-Etienne, je ne l'ai retrouvé nulle part ailleurs"

Publié le par Thomas 54 commentaires
Le cas de Bafétimbi Gomis divise au sein du peuple Vert. Certains en gardent l'image du jeune attaquant formé à l'ASSE (2003-2009) qui est devenu un grand joueur français. D'autres préfèrent ou choisissent de garder en mémoire ses agissements lorsqu'il évoluait sous le maillot de "l'ennemi", celui de l'Olympique Lyonnais. Dans le livre "La Légende des Verts par ceux qui l'ont écrite" du journaliste Bernard Lions relayé par Poteaux-Carrés, le natif de La Seyne-sur-Mer revient sur son attache à Saint-Etienne, aux dirigeants Verts et aux valeurs du club mais aussi sur son transfert controversé vers le Rhône.
Gomis : " L'amour que j'ai reçu à St-Etienne, je ne l'ai retrouvé nulle part ailleurs"
"Ce n'est qu'après être parti de Saint-Etienne et avoir un peu bourlingué que j'ai compris que le Chaudron possédait une des plus grosses ambiances européennes, avec les stades turcs. Avec le public stéphanois, ça a toujours été "je t'aime, moi  non plus." Mais les sifflets des 35 000 personnes de Geoffroy-Guichard m'ont poussé à me montrer toujours plus ambitieux. Je m'en suis servi pour travailler ma concentration quand le ballon me venait ou traînait devant le but. Ils ont également poussé l'enfant du pays que je suis devenu à faire attention à ce que je disais à chaud. Est-ce que je trouvais les supporters stéphanois parfois injustes à mon égard ? Joueurs, nous sommes tous de passage dans un club. Seuls les supporters restent. Ce sont donc eux qui méritent le respect.

Je me devais de partir de l'ASSE en laissant la maison propre. C'est ce que j'ai fait en marquant un doublé devant Valenciennes qui assurait le maintien. Je suis parti la tête haute, pas très loin, mais plus haut. Surtout, je n'ai pas eu le choix. Lyon peinait à recruter André-Pierre Gignac. Je sortais d'une saison qui avait été un accident et un naufrage collectif. Je n'avais pas été bon. Je faisais profil bas quand un dirigeant est venu me chercher à l'entraînement pour me dire : "Dès que tu peux discuter avec Lyon, discute." J'ai discuté, mais les négociations coinçaient. Saint-Etienne m'a alors dit : "On t'a formé, tu dois nous rendre la monnaie de la pièce. Tu n'as pas le droit de faire capoter ce transfert." J'ai dès lors dû baisser mes revenus pour partir à Lyon. Je bénéficiais d'un intéressement de 10% sur mon transfert. Ayant été vendu 15 M€, je devais donc toucher une commission de 1,5 M€. Mais Sainté n'arrivait pas à revendre des joueurs comme Sanogo, Bergessio, Gelson qu'il avait achetés à un prix élevé et à qui il versait de gros salaires mais dont il ne voulait plus.
 
J'ai dû venir à l'Etrat avec mon agent pour discuter avec Bernard Caïazzo et Roland Romeyer. Au bout de dix minutes, j'ai accepté de prêter ma commission. Je ne l'ai pas touché car il fallait aider Saint-Etienne. (...) Quand Saint-Etienne a pu, il m'a versé ma commission. C'est difficile de se voir traiter de traître alors que, dans une négociation de transfert, on est trois et le joueur est le dernier au courant, après que les deux parties se sont mis d'accord.
 
Je me suis refusé à rentrer dans le chambrage et à faire mal aux Stéphanois. Saint-Etienne est la main qui m'a aidé à manger et m'a fait grandir. Ce n'est pas mon genre de mal parler, comme l'a fait Frédéric Piquionne en partant. Peut-être était-ce dû au fait qu'il n'a pas été formé au club.

Mon plus gros regret avec Saint-Etienne, c'est de ne jamais avoir pu gagner un trophée majeur. Quand j'ai vu les Verts remporter la Coupe de la Ligue en 2013, je n'ai pas ressenti un sentiment de jalousie. Mais du regret, ça oui. Parce qu'il n'y a pas que le foot dans la vie. L'amour que j'ai malgré tout reçu à Saint-Etienne, je ne l'ai retrouvé nulle part ailleurs. Même pas à Lyon, où j'ai pourtant marqué deux fois plus de buts. J'ai essayé inculquer les valeurs d'humilité à mon fils en l'emmenant visiter le Musée de la Mine."

Bernard Caiazzo, le président du comité de surveillance de l'AS Saint-Etienne a souvent répété que Gomis reviendrait jouer à Saint-Etienne avant la fin de sa carrière. Financièrement, cela semble tout de même compliqué. Sportivement aussi, puisque Gomis aura déjà 31 ans à la fin de cette saison. 


Sondage : Si un retour de Gomis était une possibilité, serez-vous pour ? (4240 votes)
Oui, c'est un grand attaquant (83%)
Non, il a dépassé les limites à l'OL (10%)
NSP (6%)

Tags : ,

54 commentaires
blavert - Mon 28 Dec à 17h45
Pour tout footballeur   jouer pour l'ASSE c'est un passage que l'on oubliera jamais ,une fois dans METZ j'ai rencontré KASTENDEUCH ,et lui me disait que son passage chez les VERTS c'était quelque choses d'inoubliable tout comme V. HOGNON ( 2  supers joueurs de ma région natale )
popio38 - Mon 28 Dec à 15h08
Arrêtez de rêver Gomis c'est combien en salaire ?
Sim - Mon 28 Dec à 11h06
Je crois que Gomis a prouvait qu' il était bon footballeur mais aussi un homme bien.
Quelques temps après son arriver à lyon on a senti son regrée d' avoir fait mal aux supporters de sainté, d' avoir choisi ce club... Il a appris de ses erreurs il à acquit de l' expériences. On ne va pas oublier ce qu' il a fait mais ça reste du passé et l'ASSE s' écrit au présent !  Alors pour quoi ne pas faire confiance à un homme qui aime vraiment l'ASSE.
patagreen - Mon 28 Dec à 10h17
reviens Gomis ! on a besoin de tes talents de buteur !! tu aimes le club !
Panthère verte - Sun 27 Dec à 23h21
bafé reviens et j annule tout
zedfuoi - Sun 27 Dec à 22h11
Un vrai bon mec et surtout une éducation digne de ce nom.
vertU42 - Sun 27 Dec à 22h09 - Modifié Sun 27 Dec à 22h33
babo43
écoute mon gars si t'as un problème , prend un sac de boxe et défoule toi , en plus quand j'ai posé la question , j'avais déja voté guignol... PS : * T' n'oublie pas l'apostrophe...
Sphynx - Sun 27 Dec à 22h01
C'est sûr, Gomis au bercail, ça pourrait faire mal ! En tout cas, chapeau pour son amour de Sainté ! ALV !
chopaire - Sun 27 Dec à 21h08
Moi j'opte pour son retour dès maintenant avec un retour 3/0 dans le derby avec un double de vomis , quelle gueule il aurait le aulas ! Franchement gomis a un autre niveau intellectuel qu'un tolisso qui ne sait que montrer ses couilles quand Lyon marque un but  ! Mais je dois rêver ....... 
fredo42 - Sun 27 Dec à 20h40
non surement pas ..!! partir à lyon revenir .en plus il a pris de la bouteille le gomis ..il aura beaucoup de mal chez nous !! non. beric sunderlund oui .les retraités aux pieds carrés non !!
manoasse - Sun 27 Dec à 20h35
J'étais dans la sud lors des derbys où Bafé portait le maillot des vilains. Et j'avais honte des injures que certains Steph proféraient à son encontre. Ce mec était adulé par ces mêmes supporters quelques mois plus tôt, et là, il se faisait traiter de "pute", de "salope". C'est ça le public Vert ? Non désolé, mais Bafé mérite le respect, c'est un stéphanois, il a grandit chez nous, a éclos chez nous, et comme bien d'autres, tels que Coupet, il a sauvé d'une certaine manière le club. Alors respect M. GOMIS !!
sebcbien - Sun 27 Dec à 20h26
Il s'est repenti, a toujours été sur Sainté même lorsqu'il jouait à côté, au fond c'est un VERT de coeur. 
À Saint Étienne on pleure deux fois en arrivant et en partant...
Vert un jour, Vert TOUJOURS! !
mafiaman42 - Sun 27 Dec à 19h52
Ah enfin on connaît le fin mot de l'histoire ! Ce sont donc nos vénérés dirigeants qui l'ont poussé dans la gueule du loup ! Franchement je leur en veut, a lui beaucoup moins, surtout vu sa fin de contrat à l'OL :-)
Je ne sais pas s'il reviendra un jour, mais il est le bienvenu, je serais ravi de le voir planter et faire la panthère lors d'un derby.
forez51 - Sun 27 Dec à 19h22
Gomis ne plais pas a tous le monde mais moi je dis respect car c'est un mec qui n'a jamais oublié SAINTE malgrés les contrats dans d'autres clubs qu'il a du honorés en bon pros si un jour il veut revenir a SAINTE (en pleine possession de ses moyens) il n'y a aucun soucis.
Platoche26 - Sun 27 Dec à 19h18
Au passage je recommande le bouquin de B. Lions, VRAI journaliste et très souvent OBJECTIF. On y retrouve tout (ou presque) sur l'histoire de notre club. J'ai même découvert que pendant des années, j'ai habité le même immeuble que le 1er buteur vert à GG ... PS : Je n'ai aucun lien avec B. Lions et ne toucherait pas la moindre royaltie !!!
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire