Gasset : "On avait décidé de démarrer de manière prudente"

Pros     | Publié le par Tibo | 116 commentaires
La phrase en titre ne manquera pas d'en faire tiquer plus d'un... Elle traduit à elle seule le manque d'ambition de l'AS Saint-Etienne et de son entraîneur dans ce rendez-vous important dans la course à l'Europe, voir plus largement au podium. Elle montre aussi le chemin restant à parcourir pour le club du Forez, dans l'optique de franchir un nouveau palier et de viser plus haut :

« C'est une défaite logique, vu la première mi-temps qu'on a faite. On a été mangés physiquement, et dans le réalisme. En première mi-temps, on a explosé. Ce qui me dérange, c'est qu'on a encore pris un but sur coup de pied arrêté. Là, c'est Balotelli qui, par sa puissance physique, nous met le premier but. Balotelli, il prend la pression, il prend la lumière, il me rappelle Ibrahimovic, et il a marqué un but à la Ibrahimovic. Il a ramené le public, la confiance, et beaucoup de ses partenaires vont élever leur niveau de jeu.

Ce pressing de l'OM était prévu, c'est pour ça qu'on avait décidé de démarrer de manière prudente, pour essayer ensuite, si on tenait le choc, d'avoir un peu plus d'ambition. Mais, à aucun moment, on n'a pu revenir au score pour avoir un espoir. Cela ne fait pas plaisir de se faire doubler au classement, mais il reste onze matches et on reçoit six fois. Il faut faire le dos rond, travailler, et essayer de finir le mieux possible, et si on finit 5e, on sera dans les objectifs du club. Je n'ai jamais parlé de podium. Il peut y avoir des fois un petit miracle, mais ce n'est pas trop d'actualité. Ce n'est pas un manque d'ambition, c'est du réalisme. » 
chevron_left Article plus ancien
Perrin rejoint l'infirmerie
keyboard_arrow_down Voir les 116 commentaires keyboard_arrow_down