Galtier : "il n'y a rien d'urgent"

Pros | Publié le par Thomas | 77 commentaires
Le technicien stéphanois Christophe Galtier s'est présenté en zone mixte hier avec quelques regrets après le partage des points contre Angers (0-0) mais aussi avec la satisfaction de ne pas rentrer bredouille :

"On va bien récupérer, parce qu'on en a besoin. Je vais aussi récupérer de la fraîcheur, avec des retours dans le secteur offensif. Sur ce plan là, il nous a manqué de la percussion, de l'explosivité. Avec beaucoup de respect, on a quand même les situations les plus franches dont deux vraiment franches (Maupay et Monnet-Paquet en première mi-temps). Je pense que si on avait ouvert le score, on aurait obtenu la victoire. J'ai trouvé qu'on a bien maîtrisé le match, sur le plan de l'envie et de la générosité. On a su poser le jeu et jouer face à une équipe qui à la faculté de vous contrer. On a concédé très peu de fautes. On a essayé d'avoir des situations. On en a eu. Malheureusement on n'a pas su mettre le ballon au fond. On repart d'ici avec un point, avec des regrets mais il faut prendre ce point et il faut aussi l'apprécié. On vient d'effectuer notre onzième match en 35 jours. On avait des joueurs absents, des joueurs qui ont déclaré forfait dans la journée (Roux) et des joueurs qui n'ont pas pu participé en étant sur le banc puisque malade (Perrin). Tant bien que mal on est arrivé à prendre ce point du match nul qui permet de maintenir à distance l'adversaire du soir et qui permet de nous laisser au contact des équipes qui jouent l'Europe. 
Il n'y a rien d'urgent pour nous. L'urgence est pour ceux d'en bas (du classement) qui jouent leur survie. On sort d'une semaine difficile, compliquée. Il fallait prendre des points. On n'en a pris qu'un mais voilà, il n'y a rien d'urgent chez nous."

Il faudrait toutefois rappeler à Galtier qu'avec les matchs en retard d'autres équipes, l'ASSE pourrait se retrouver à la 9ème place. 
Article plus récent chevron_right
Où est passée la France de Charlie ?
chevron_left Article plus ancien
Roux avait déclaré forfait
keyboard_arrow_down Voir les 77 commentaires keyboard_arrow_down