Galtier fervent défenseur de l'arbitrage vidéo

Pros | Publié le par Tibo | 29 commentaires
Depuis la rencontre entre la France et l'Espagne, marquée par l'utilisation de l'arbitrage vidéo. Les différents protagonistes du football Français donnent leurs impressions sur cette possible évolution du football. L'entraîneur des Verts est favorable à l'usage de la vidéo, mais de façon très encadré comme il l'a expliqué dans les colonnes du Progrès.

« J’étais déjà pour depuis longtemps. Je le suis toujours. Il n’y a aucune contestation possible quand on voit les images. Cela a permis à la fois de valider un but et d’en refuser un qui n’était pas valable (il était entaché d’une position de hors-jeu). La vidéo va aider. Des erreurs d’arbitre, il y en aura toujours mais ça va éviter des injustices. Après, il faut juste savoir jusqu’à quel point on va l’utiliser. 
J’ai regardé dernièrement un match à Sydney. L’arbitre n’avait pas vu une main dans la surface de réparation. L’action s’est poursuivie, il y a eu un contre. Le ballon est sorti. Et là, avec l’aide de la vidéo, on annonce à l’arbitre qu’il y a eu une faute de main sur l’action qui s’est déroulée dix secondes avant. La crainte, c’est peut-être celle-là. Il va vraiment falloir que ce soit très bien encadré, à l’image de la Goal Line Technology, et qu’on envisage les situations les plus complexes afin qu’on puisse les anticiper. »

L'entraîneur des Verts vient même à dire que si l'arbitrage vidéo n'est pas mis en place, alors, il faut supprimer les ralentis à la télévision : « On pourrait ne pas avoir recours à l’arbitrage vidéo. Mais dans les retransmissions télé, il y a tellement de caméras, avec des angles différents, qu’on va mettre en évidence les erreurs d’arbitrage. Cela va engendrer des contestations, de la frustration et peut-être de la violence. Si on ne fait pas d’arbitrage vidéo, dans ce cas, il faut supprimer les ralentis, point à la ligne. »
29 commentaires
Codutilityfr
access_time ven. 14 avril à 12h26
La Bundesliga aura la vidéo pour 2017-2018 pourquoi pas en France, après
1h30 un match va passer a 1h45 et plus,le temps de visionné chaque faute
litigieuse , Et le moins drôle c'est pour le QSG sa sera fini de marqué
alors que le ballon et sortie de 30 cm ^^^^^^
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
vert84
access_time ven. 14 avril à 10h05
Pourtant, on va rarement dans la surface adverse...
  0 réponse
ZENA-42
access_time jeu. 13 avril à 21h49
Si il regarde les match australien , je comprends mieux les résultats de notre equipe... ;-((  Parle plutôt de tes series de match catastrophique, fait une analyse tactique du jeu propose... et la y aura pas besoin de video pour s apercevoir que c est bidon... Galtier DEMISSION!!!!!
  0 réponse
roro38
access_time jeu. 13 avril à 18h30
PLATINI était pour en étant joueur puis contre en étant président de l'uefa !
  0 réponse
vertdu33
access_time jeu. 13 avril à 17h18
Contre, parce que ça déshumanise l'arbitre. Un joueur fait des erreurs, un coach fait des erreurs, alors pourquoi il ne devrait pas y en avoir pour l'arbitrage ? Ces 3 types d'acteurs font partis du jeu. Plutôt que de mettre des millions dans la vidéo ils feraient mieux de les mettre dans la formation des arbitres et ce des le district..
  1 réponse
FM
access_time jeu. 13 avril à 16h13
Mais le plus important argument contre la vidéo est quasiment philosophique , celui de la nature même et de l' origine du foot : " Le football est un sport qui appartient aux joueurs et à l' arbitre"......malheureusement l' argent à rendu le foot fou ! l' argent, c' est les magouilles de la FIFA et de l' UEFA, et l' argent provient des médias, qui sont aujourd' hui déjà trop puissants. En instituant l' arbitrage "vidéo-ralentis" on donnera encore plus de puissance aux médias. à terme, le foot appartiendra donc COMPLETEMENT aux Médias ! .....Gardons l' origine de ce sport merveilleux "  Le football appartient aux joueurs et à l' Arbitre" .....c' est une règle du Board !
  0 réponse
vert glas
access_time jeu. 13 avril à 15h43
98 % pour 10 % contre 2% ne se prononce pas = 110%. EXCELLENT. PTDR.
  0 réponse
lmao
access_time jeu. 13 avril à 15h41
Contre sauf si on place des caméras pour voir ce qu'il se passe dans les commissions d'arbitrage et de discipline !!!
  0 réponse
Wahkee
access_time jeu. 13 avril à 14h30
Et quand je pense a kurzawa qui se plaignait de l'arbitrage vidéo sous prétexte que ''les erreurs d'arbitrage font parties du jeu'' on se demande ce qu'il aurait dit si la france gagnait avec les faveurs de l'arbitrage vidéo
  0 réponse
R
access_time jeu. 13 avril à 14h29
Commençons déjà par appuyer les arbitres plutôt que de s'intéresser uniquement à leurs erreurs. Comme dans le rugby par exemple : seul le capitaine parle à l'arbitre, et pas les autres joueurs. Si un joueur discute/conteste sur un coup-franc, on avance le coup-franc de 10 mètres.  Idem pour les touches.
  0 réponse
sainté83
access_time jeu. 13 avril à 13h23
103 pour 100 ont repondu pour !!! Super evct heureusement qu'on compte pas trop sur vous pour la présidentielle 😆
  2 réponses
FM
access_time jeu. 13 avril à 13h00
Galoche oublie aisément que certains résultats de ses campagnes européennes sont aussi dûs à l' absence de vidéo. il devrai interroger l' ami Selnaes sur sa faute commise sur  Hamouma lors de  la qualif contre Rosenborg ..L' histoire est plutôt comique non ?
  0 réponse
ANO
access_time jeu. 13 avril à 12h55
Commentaire supprime
  2 réponses
FM
access_time jeu. 13 avril à 12h53
Sébinou. L' arbitrage vidéo ne résoudra pas TOUS les problèmes posés par les "erreurs d' arbitrage" ou les fautes non sanctionnées. La réponse est dans l" énoncé "..."mais de façon très encadrée"....Pourquoi faut il limiter et "encadrer" le recours à la vidéo ? parce que la rectification d' une erreur dans la surface, n' entraine pas la rectification d' une erreur précédente hors surface. C' est l' exemple du ballon sorti sur la ligne de but, non signalé, et qui provoque une faute dans la surface..on revisionnera cette dernière sans remonter à l' erreur précédente...il y aura toujours une limite. La goal line technologie, c' est 2 cas par an ! Le système contrôle vidéo n' empéchera pas les simulations hors surface, voire mème la simulation d' un faute juste en dehors de la surface, ou 16m.70 . La bonne solution, c' est éffectivement de supprimer les ralentis et les revisionnages. C' est l' esprit du jeu, cela coute moins cher, et cela fait comprendre qu'il faut respecter les arbitres
  0 réponse
O2flamme
access_time jeu. 13 avril à 12h48
Et allez, continuez à ouvrir vos gueules dans les médias, montrez vous au maximum parce que si dimanche on joue comme contre Nantes, personne ne vous verra !
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire