Evect.fr

Flash : Valls confirme l'interdiction à Gerland

Publié le par Tibo 0 commentaire
Ce n'est pas vraiment une surprise, mais Manuel Valls a confirmé ce matin au micro de France Inter qu'une interdiction similaire à celle des Lyonnais toucherait les Stéphanois pour le derby à Gerland. Le match se déroulera fin Mars, ce sera la 31e journée du championnat de France de Ligue 1.
0 commentaire
evect76 - Thu 28 Nov à 15h26
Qu'on demande aussi une interdiction pour la venue des supporters niçois, bastiais et d'ajaccio !!!
Voir la suite des commentaires
bergessio - Thu 28 Nov à 14h57
Sebc exacte
bergessio - Thu 28 Nov à 14h56
Je rentre dans n importe quel stade France et moi a tout seul je peux provoquer une bagarre général sans armes , je mets un coup au hasard un supporter ou plusieurs et après effet de masse ou alors effet boule de neige et voilà le club est en galère et sanction
bergessio - Thu 28 Nov à 14h56
Je rentre dans n importe quel stade France et moi a tout seul je peux provoquer une bagarre général sans armes , je mets un coup au hasard un supporter ou plusieurs et après effet de masse ou alors effet boule de neige et voilà le club est en galère et sanction
Jean Marc Lavalle - Thu 28 Nov à 14h42
C DANS LE STADE qu'on est intedit mais n peut parachuté des fumigenes par dessus0
bergessio - Thu 28 Nov à 13h01
Du grand mendes
bergessio - Thu 28 Nov à 12h52
Ça y est aulas doit être content ! Pas de déplacement de supporters vert à Lyon
bayard - Thu 28 Nov à 12h07
c'est bien,c'est bien, mais son gouvernement serat bientot changé , et les féministes qui sont sortis de leurs réserves de commères et à) plusieurs reprises dénigrés le football ou le caricaturés, sans jamais un bon mot pour ce qu'elle détestent seront remplacés par des ministres footballeurs.
colas42 - Thu 28 Nov à 12h04
non dis pas ca,tu va te faire lincher !il parait qu'ils sont des victimes ,que leur réaction est normal car en réponse aux provocations nicoises qui sont donc les vrais fautifs et que nous ont comprend rien.....
Bobo2642 - Thu 28 Nov à 11h48
L'inverse aurait été étonnant... Les 15 pauvres demeurés à Nice ont simplement appuyés et accélérés cette décision.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire