Flash : Un référé déposé contre l'interdiction de déplacement à Marseille

Pros  #OMASSE   | Publié le par Tibo | 37 commentaires
L'Association Saint-Etienne Lutte pour un Football Populaire (Kop Sud) vient de publier un communiqué officiel sur son tout nouveau compte twitter. L'Association a décidé de déposer un référé ce jour devant le tribunal administratif de Marseille, dans le but de faire annuler l'acte. L'audience se tiendra le jeudi 13 avril prochain.

Quelques mois que notre association n'avait pas fait parler d'elle. Pour autant, la répression pour les supporters de football ne s'est pas arrêtée, loin de là...

Depuis un an, au côté de l'Association Nationale des Supporters, nous avons été de tous les combats relatifs aux libertés des fans de football: Fichier Stade, audition au Sénat pour la loi Larrivé, actions en justice contre les dispositions que nous jugeons liberticides dans cette même loi et bientôt au Conseil Constitutionnel pour analyser la constitutionnalité de celle-ci.

Depuis hier, nous sommes également sur le dossier de l'interdiction des supporters Stéphanois à Marseille ce week-end (16/04/2017). En effet, la nouvelle est tombée : la préfecture des Bouches-du-Rhône ne souhaite pas la venue des supporters Stéphanois pour le match opposant les deux équipes les plus titrées de l’Hexagone. Elle met en avant l’État d'Urgence, qui est devenu la raison ultime pour interdire ou limiter déjà 10 fois les supporters Stéphanois cette saison. Un État d'Urgence devenant ainsi État Permanent pour nous supporters.

Mais l’hypocrisie de la préfecture va encore plus loin :
  • L'été dernier, comment cette même préfecture a-t-elle fait pour accueillir non pas 1000 supporters, mais des dizaines de milliers déferlants de l'Europe entière ?
  • La semaine dernière, comment la préfecture a-t-elle fait pour gérer le flux de 30.000 militants politiques sur le Vieux-Port ?
  • Comment la Préfecture du Rhône, la même semaine, peut accueillir plus de 15.000 supporters turcs, alors que 300 kilomètres au Sud, on ne peut pas autoriser moins de 1000 supporters Stéphanois ?
Il est inutile de préciser que ces 3 situations se sont - ou vont - se dérouler sous le régime de l’État d’Urgence. Incohérence…

Encore une fois, la ferveur est criminalisée. Ceux qui étaient la référence Française sur la scène Européenne il y a deux mois à Manchester, comme l’avait constaté l'ensemble des institutions et autres journalistes, se retrouvent interdits d'exprimer leur passion sur le territoire national. Le tout sans aucune volonté de dialogue avec ces mêmes supporters avant de prendre une telle décision.

Notre association compte bien faire entendre ces divers arguments. C'est pour cela qu'elle a déposé ce jour un référé devant le tribunal administratif de Marseille dans le but de faire annuler l'acte. L'audience se tiendra le Jeudi 13 avril. Même si les actions en justice entreprises antérieurement n'ont pas été favorables, l'association a la volonté de montrer à tous les biens pensants prenant ce genre de décisions que nous ne sommes pas des criminels mais bel et bien des citoyens, disposant nous aussi des libertés fondamentales.

Supporters, pas criminels.
Article plus récent chevron_right
Hamon en visite au Musée des Verts
keyboard_arrow_down Voir les 37 commentaires keyboard_arrow_down