Flash : Les Verts s'inclinent et devront espérer un miracle pour l'Europe

Formation | Publié le par Faustine | 97 commentaires
Avec une équipe remaniée et un dispositif basé sur une défense à cinq, l'ASSE débutait le match doucement. Peu inquiété Stéphane Ruffier voyait tout de même ses coéquipiers perdre la possession du ballon rapidement. Sylla était proche d'ouvrir le score sur une frappe contrée par le tacle de Loïc Perrin. Les Verts répondaient tout de même par l'intermédiaire de Cabella, dont la frappe ne trouvait pas le cadre puis via Gabriel Silva, auteur d'un bon débordement conclu par une frappe cadrée. La mi-temps était sifflée sur un score nul et vierge, logique vu la pauvreté du match.

En deuxième mi-temps, les Stéphanois se procuraient deux grosses occasions en l'espace de quelques secondes : Jonathan Bamba voyait d'abord sa frappe être repoussée par Subasic, avant que Rémy Cabella ne manque sa madjer. Plus tard, Stéphane Ruffier réalisait un double arrêt complètement dingue. En toute fin de match, Mathieu Debuchy provoquait un penalty sous les yeux de Didier Deschamps. Fabinho le transformait et mettait quasiment terme aux espoirs européens des Verts. Rennes s'étant imposé dans le même temps à Paris, tout comme Bordeaux et Nice, les Verts devront espérer un miracle pour goûter à l'Europe.


Photo de Charles Abi
chevron_right Voir la fiche de Charles Abi
Article plus récent chevron_right
NTep : "On se fait crucifier"
chevron_left Article plus ancien
L'ASSE va passer sous pavillon Américain !
keyboard_arrow_down Voir les 97 commentaires keyboard_arrow_down