Flash : Des Verts nuls et indignes décrochent un nul ! Merci Capitaine

Pros  #ASSEFCM   | Publié le par Tibo | 190 commentaires
Sur une mauvaise série, Saint-Etienne souhaitait entrer rapidement dans le match pour se rassurer. Scénario catastrophe, puisque après seulement 55 secondes de jeu, Ismaïla Sarr ouvrait le score d'une frappe puissance, limpide. 

La suite ressemblait à un long calvaire pour les Verts, Metz étant proche à plusieurs reprises de doubler la mise, il fallait même un sauvetage sur la ligne de Pierre-Gabriel, sur une tête de Sarr pour empêcher Metz de faire le break. 
Les joueurs de Christophe Galtier finissaient enfin par réagir dans les cinq dernières minutes, Hamouma d'une frappe sèche obligeait Didillon à repousser le ballon, Monnet-Paquet ne parvenait pas à reprendre le ballon victorieusement. 

Alors que Saint-Etienne partait une nouvelle fois sur un rythme tranquille en seconde mi-temps, le capitaine Loïc Perrin récupérait haut le ballon puis se projeter vers l'avant, adressant un excellent ballon à Robert Beric, l'attaquant Slovène des Verts réalisait un enchaînement parfait pour égaliser (1-1). Deux minutes après, Renaud Cohade se procurait une énorme occasion de redonner l'avantage aux visiteurs, mais Ruffier détournait la frappe qui prenait le chemin de la lucarne. 
De façon surprenante, Metz reprenait le contrôle du jeu, si l'ASSE se montrait dangereuse sur un contre rapide, ponctué par une frappe au sol de Saivet c'est Metz qui reprenant l'avantage, profitant d'une défense amorphe, Falette surgissait au second poteau pour marquer (68' 2-1).
Un but qui réveillait les Verts, après un premier cafouillage, c'est Loïc Perrin qui se créait une énorme occasion, sur un coup-franc, le capitaine tentait un geste acrobatique obligeant Didillon à la parade. Une révolte de courte durée pour Saint-Etienne qui jusqu'au bout, ronronnera, incapable d'emballer le match, incapable de presser l'adversaire, incapable de produire du jeu... Et lorsque Hamouma se procura la balle d'égalisation, la barre sauvait les Messins. Mais dans les dernières secondes, capitaine Perrin venait sauver les siens, sur le dernier ballon, encore et toujours exemplaire mais qui ne peut cacher à lui seul les faiblesses flagrantes de l'ASSE... 

Depuis Manchester, l'ASSE ne répond plus... 


Article plus récent chevron_right
Flash : La bonne nouvelle nous vient de Montpellier
chevron_left Article plus ancien
Flash : La compo des Verts
keyboard_arrow_down Voir les 190 commentaires keyboard_arrow_down