Diminution des arrêtés, la Préfecture a pris les devants ?

Pros | Publié le par Tibo | 0 commentaire
Le Ministre de l'Intérieur a clairement épinglé les Préfets français dans une circulaire envoyée en ce début de semaine sur les mesures prises dans les stades de football français. Castaner dénonce les abus, sur une mesure qui devait être exceptionnelle initialement. 

Dans les colonnes du Progrès, le Préfet de la Loire Evence Richard n'a pas souhaité commenter cette circulaire. En revanche, du côté de la Préfecture, on laisse entendre que depuis la saison 2017-2018, les mesures prises sont à la baisse et que donc les devants sont pris... 

2016-2017 : ASSE-OGCN / ASSE-FCN / ASSE-PSG / ASSE-Beitar Jérusalem / ASSE-Anderlecht
2017-2018 : ASSE-OGCN / ASSE-METZ / ASSE-MHSC / ASSE-OL / ASSE-RCS / ASSE-FCN / ASSE-ASM / ASSE-OM / ASSE-PSG / ASSE-NO
2018-2019 : ASSE-FCN / ASSE-OL / ASSE-PSG / ASSE-NO / ASSE-MHSC / Andrézieux-OM
2019-2020 : ASSE-OL / ASSE-MHSC / ...

On note en effet une évolution positive des restrictions et/ou interdictions prises. Il faut dire que la Préfecture avait fixé la barre haut en 2017-2018, avec pas moins de 10 matchs concernés par des arrêtés ! On peut cependant regretter la redondance des mesures prises à l'encontre des Nîmois, des Nantais, des Montpelliérains, ou encore des Parisiens. Le derby s'inscrivant dans un cadre bien différent...
Ce qu'il faut d'ailleurs constater, c'est que dès qu'un club est en mesure de déplacer de nombreux supporters, une interdiction ou une limitation est prise par la Préfecture. Par ailleurs, le Préfet de la Loire reste un des plus actifs dans la publication des arrêtés en France. 
Article plus récent chevron_right
U19F : Des regrets face à l'OL !
chevron_left Article plus ancien
Un nouveau venu à l'entraînement des Verts
0 commentaire

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire