Evect.fr

Connaissez vous vos tribunes : Charles Paret

Publié le par Jacky 20 commentaires

Henri Point, Jean Snella, Pierre Faurand et Charles Paret tous les passionnés de football stéphanois connaissent ces noms et pour cause, ce sont les noms des tribunes de Geoffroy Guichard. En revanche tous ne savent peut-être pas qui étaient ces personnages devenus à jamais symboles dans l’histoire du club. Nous allons vous les présenter succinctement, pour que désormais, ils ne soient plus pour vous, qu’un nom de tribune sur un billet ou une carte d’abonnement ! 

Charles PARET

Fils d’un armurier stéphanois, Charles Paret vécu dans sa ville natale de 1921 à 1977 année de sa disparition.

Il fut des années durant un collaborateur précieux de Pierre Guichard (Fils de Geoffroy) au sein de la maison Casino. Chargé de la logistique Il avait auparavant été un fonctionnaire de la SNCF qu’il quitta après la guerre.

Pas vraiment au fait des choses du football, même s’il avait porté le maillot vert dans sa jeunesse, ce n’est pas de gaité de cœur qu’il accepta, en 1952, ce poste d’administrateur, proposé par son boss ! En effet l’ASSE est en pleine crise financière, au bord de la faillite même, ce qui a motivé, le retour de Pierre Guichard, à la présidence de l’ASSE qu’il avait abandonnée près de 10 ans auparavant !

Charles Paret va pourtant devenir rapidement la pièce maitresse du club ! Installé dans un bureau de fortune situé dans le Café de la paix alors siège du club, Il commencera par apprendre par cœur, tous les règlements et lois, qui gèrent le football. Il en arrivera au point d’être incollable dans beaucoup de domaines et notamment dans celui des transferts ! Durant 25 années, c’est lui qui gèrera le club au quotidien, et ce dans tous les secteurs. De l’administratif au commercial en passant par le juridique, le comptable et bien d’autres. Son rôle sera primordial dans la venue de nombreux joueurs que l’on ne peut pas tous citer ici. Il sera déterminant, entre autres, dans le retour délicat de Mekloufi, après l’indépendance de l’Algérie, la signature de Keita, et dans l’épopée européenne !

Loin des médias, des paillettes et des magouilles, il était devenu le véritable homme-orchestre de l’ASSE qu’il avait réorganisée de fond en comble, modernisée et professionnalisée,  pour en faire un club digne des plus grands. 

Agé seulement de 56 ans, la maladie l’emportera en 1977 ! Il est l’un de ceux, rares, dont on peut dire : « Sans lui rien ne serait arrivé » !

Alors spectateurs du Kop Nord, connaissiez vous l'histoire de Charles Paret ? 


Tags : , , , , ,

20 commentaires
vertefibre - Thu 16 May à 17h45
On appelle aussi cela : " les travailleurs de l'ombre" il ne font jamais de bruit, mais ils sont d'une efficacité incroyable, c'est certain qu'il vaut mieux ce genre d'homme que ceux qui parlent beaucoup et qui prennent la lumière à la place des autres mais qui ne sont rien.
jojovert - Thu 16 May à 17h25
Mes abonnements à l epoque c etaient des cartes qu on poinsonnaient à l entree du stade et elles sont signés du president  rocher rocher et du comptable charles paret  des reliques maintenant !!
dallasace7 - Thu 16 May à 10h56
merci pour cette article ........
vertmisel - Thu 16 May à 10h52
Le trop parfois est l'ennemi du bien    !!!
paddymichel - Thu 16 May à 10h40
Interressant. Me coucherais  moins  c.n  que je  me  suis  leve ce  Matin. Bises a tous. 
paddymichel - Thu 16 May à 10h40
Interressant. Me coucherais  moins  c.n  que je  me  suis  leve ce  Matin. Bises a tous. 
pierro0742 - Thu 16 May à 10h36
Sérieux le site vous vous moquez de nous ? bientôt il faudra un quart d'heure avant de trouver les posts des supporter !!! vous croyez qu 'on regarde les pubs quand y en a plus de trois ??? ça suffit !!!! Sinon très bien cet article sur Charles Parret !!! instructif ! merci.
jofran - Thu 16 May à 10h28
Il faut toujours un chef (Rocher) et un homme de l'ombre (Paret), c'est comme ça que les organisations fonctionnent le mieux !

Aujourd'hui à l'ASSE, il y a 2 types qui cherchent la lumière et qui veulent que les projecteurs soient braqués sur eux, chacun de leur côté. Ca ne peut pas marcher. Paquet pourrait être le nouveau Paret, mais il ne faut qu'un boss !!!

Sinon j'ai compris pourquoi il y avait autant de piliers de bar sur ce site : c'est historique à l'ASSE … 
kilikou - Thu 16 May à 10h16
Sérieux evect, 27 pubs entre l'article et les commentaires ! STOP !
vertmisel - Thu 16 May à 09h55
Un dirigeant qui va paraître désuet dans le monde des multimédias et du football actuel mais qui à son époque était considéré comme un innovateur , beaucoup de clubs l'avaient pris comme modèle , un grand Monsieur   !!!
Macho Grandé - Thu 16 May à 09h50
Super article. Merci bien 👍


genji38 - Thu 16 May à 09h27
Respect
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire