Evect.fr

Classement des buteurs : Resserrement par le haut

Publié le par Tibo 13 commentaires
Le podium du classement des buteurs du centre de formation est resté muet lors du précédent week-end de compétition. En revanche, derrière, ça a marqué ! Charles Abi comptabilise désormais neuf buts et revient à hauteur de Tyron Tormin sur le troisième marche du podium. 

Bilal Benkhedim grappille aussi grâce à son doublé, pour se retrouver 5e avec huit buts. Enfin, du côté des U17 Nationaux, c'est Mathys Saban qui fait une jolie remontée avec ses deux buts, il compte désormais sept réalisations depuis le début de la saison. 

Les buteurs :
  • Charles Abi : 
  • Bilal Benkhedim : ⚽⚽
  • Mathys Saban : ⚽⚽
  • Hichem Khoutry : ⚽

Tags : , , ,

13 commentaires
romverde - Thu 21 Mar à 08h24
Abi : polyvalence ailier/ attaquant , il est exemplaire, c’est jeune avec une très bonne mentalité ! J’espère vraiment que nous saurons l’emmener en haut 👆 d’ici 2 ans ... il faudrait le prêter ou le faire jouer plus la saison prochaine.
Voir la suite des commentaires
Ppdasse - Wed 20 Mar à 23h39
Et diony
SUD23 - Wed 20 Mar à 18h56
a corriger BILAL BENKHEDIM 13 buts
verslavenir - Wed 20 Mar à 18h04
ça m'a toujours agacé ce genre de classement, car pour le coup ça peut rendre certains joueurs moins altruiste et finalement nuire à toute une équipe. 
Paysagevert - Wed 20 Mar à 17h49
Beric colle parfaitement a l'asse .
Paysagevert - Wed 20 Mar à 17h41
La jeunesse verte
Le printemps vient, que tout s'empresse 
À fêter l'âge des amours : 
Quand sied-il mieux de chanter la jeunesse 
Que dans la saison des beaux jours ?

Tout s'embellit par la jeunesse, 
Pour nous le fer arme ses mains ; 
Elle eut ses fêtes dans la Grèce, 
Elle eut ses jeux chez les Romains.

Toi-même à la fête des Grâces, 
Vieillesse, parais à ton tour ; 
Comme l'hiver chauffe tes glaces 
Aux rayons naissants d'un beau jour.

Ô toi, jeunesse séduisante, 
Ne refuse pas son doux prix 
Au poète heureux qui te chante ; 
Tu peux le payer d'un souris.

Si la vieillesse obtient pour elle 
Quelque jour les mêmes faveurs, 
Pour rendre la fête plus belle, 
Jeunesse, fais-en les honneurs.

Alors si j'y parais moi-même, 
Honore-moi d'un doux accueil ; 
Et que le chantre heureux qui t'aime 
Soit favorisé d'un coup-d'œil.

Ainsi la complaisante Aurore, 
Au front jeune, au regard serein, 
Permet que le soir se colore 
De quelques rayons du matin.

Mais, qu'entends-je ? Une voix chérie 
Prête à mes vers ses sons touchants ; 
Ce lieu charmant est sa patrie, 
Il a double droit à mes chants.Jacques Delille.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire