Evect.fr

Caïazzo s'inquiète des dérives du football business

Publié le par Tibo 43 commentaires
Le président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne, ainsi que du syndicat Première Ligue s'inquiète des dérives en matière de formation au sein du football Français. Plus précisément, du pacte de non agression rompu entre les formations de l'hexagone. Ainsi, Lille et Monaco notamment n'hésitent plus à débaucher des jeunes dans les centres de formation Français. 

Une dérive directement imputable au football business, puisque le but de cette manoeuvre est de recruter des jeunes joueurs dotés d'un fort potentiel pour une petite somme, afin de réaliser une grosse plus-value deux à trois ans plus tard, lors de la vente du joueur. Bernard Caïazzo s'est exprimé sur le sujet dans les colonnes de l'Equipe.

"Plusieurs clubs se sont plaints. Le sujet a déjà été mis sur la table au sein de Première Ligue ou à la Ligue. Jusqu'ici, les clubs français faisaient l'objet d'attaques de clubs étrangers, anglais notamment, qui, contre des indemnités de formation ridicules, recrutaient des talents en devenir de premier plan. Mais ils ne se piquaient jamais les jeunes de leur centre de formation. En brisant ce gentleman's agreement, on est en train d'ouvrir la boîte de Pandore. C'est extrêmement dangereux.
Ça va devenir la jungle. Je dis à mes collègues : "Attention : dans la jungle, à la fin, c'est toujours le plus puissant qui gagne. Et il n'est pas sûr qu'un jour vous ne vous fassiez pas manger, vous aussi." Par ailleurs, s'ils ne peuvent plus s'appuyer pendant quelques saisons sur les joueurs qu'ils forment, certains clubs vont se demander quel est leur intérêt à entretenir un centre de formation. C'est tout un système qui serait alors en grand danger."

L'argent, voilà le coeur du problème et le responsable d'une nouvelle dérive : "Les clubs qui fondent leur développement sur l'achat et la vente des joueurs sont inévitablement attirés par cette orientation. La saison passée, la moitié des clubs a vendu des joueurs pour au minimum 15 millions d'euros. Les transferts sont devenus tellement importants dans les ressources des clubs que certains en arrivent à s'asseoir un peu, parfois, sur des pratiques morales."Caïazzo s'inquiète des dérives du football business

Tags : ,

43 commentaires
jofran - Sun 16 Jul à 15h01
Affligeant ce discours de ce dirigeant de club de foot pro ! S'il n'aime pas le "foot business" il y a des milliers de clubs amateurs qui seront ravis d'avoir un dirigeant gavé de tunes gagnées en exploitant la main d'œuvre des pays en voie de développement ! 
Carlsag - Sun 16 Jul à 11h28
Quel guignol ce Caiazzo !
Il cire les pompes des QSG et dans le même temps dénonce les dérives du foot business 
Au nom de  la libre circulation des travailleurs dans l'Union Européenne ,on a mis fin à la limitation du nombre d'étrangers par club Ne venez pas vous plaindre des conséquences d'une telle orientation politique sur le devenir du football professionnel 
bayard - Sat 15 Jul à 23h17
Bernard a raison, tout cela, on en entendais pas parler il y a encore peu de temps.
poilatrois - Sat 15 Jul à 21h36
Sont marrant les capitalisto-européistes ( sans oublier toutes les salopes  les finis à la pisse , les charie à la con qui votent Macron --- tout cela se tient !)  , ils en veulent tjs plus en nous vendant leur Europe de merde , avec leur fausse solidarité ( ah si pardon solidaire contre les bougnoules , là ça marche  !!!) et on vient se plaindre que les anglais nous piquent des joueurs !! Mais c'est le jeu ma pauvre lucette t'as voté pour ( ou t'as voté comme un gros connard : parce qu'il est beau , ou que c'est une femme ...) alors ayez au moins la dignité de bouffer votre merde sans pleurnicher !!

Putain 5 ans !!

troppoforte - Sat 15 Jul à 19h47
J'espère que tu n'as pas trop de pression au quotidien çar tu dois certainement manager une équipe.
Je pense que tu mérites ton salaire plus que certains joueurs qui n'ont plus la notion de l'effort et du don de soi
Javert - Sat 15 Jul à 18h41
Il était sur une île déserte depuis 20 ans et il débarque aujourd'hui....
Lui, il fait peur !
asse76 - Sat 15 Jul à 18h12
Pauvre caiazzo encore une de +, mon pauvre tout le monde le sait et le dire ne sert à rien s'adapter c'est le seul objectif sinon tu vas mourir avec ton club... d'ailleurs ceci est valable pour tout  dans notre société actuelle ou le libéralisme à outrance a pris le pouvoir et si tu as le malheur de le dénoncer tu passes pour un has-been et en plus tu creves... alors ferme là et bosse pour trouver des solutions ou bien passé la main..
dam - Sat 15 Jul à 18h07
Le mec pourrait faire de la politique sans problème menteurparôle sans acte et aimant se montrer avec ses belles chaussette bleu  et son beau costard aller agis un peu au lieu de chialer sans aret
RAPHASSE85 - Sat 15 Jul à 17h57
Au lieu de blablater, tu ferais mieux de t'adapter aux changements actuels, car sinon on va descendre tout doucement vers le bas du classement, et tu le sais très bien.
greenheart - Sat 15 Jul à 17h35
Critiquer pour critiquer. Déjà pour commencer , on parle ici des dérives du foot business il n'annonce l'arrivée du foot business. Je lis aussi qu' on parle de malcuit dans les commentaires encore une fois il parle de jeunes de centre de formation pas de joueurs pro ,malcuit sortait d une saison de ligue 2 quel rapport???. Il dit juste que c'est les joueurs sont recrutés très tôt se qui ne se faisait pas beaucoup en France puisqu'il y avait un accord tacite entre les clubs français . Vous m obligez à défendre caiazzo c'est vous qui devriez avoir honte!!!. Le critiquer sur cet article franchement je comprend pas il dit juste les choses....
angevert42 - Sat 15 Jul à 17h35 - Modifié Sat 15 Jul à 17h37
C'est le foot d'aujourd'hui ne pas si adapter c'est regraisser. Le club familial à la roro et nanard est de moins en moins viable !
aubay - Sat 15 Jul à 17h03
arrete de pleurer incompétent revend le Club tenu par des tocard dégagé toi et tes amis des que tu parle tu dis une connerie com dab vender le Club s en portera mieux et arrêter pleurer vous faites honte au peuple vert vous nous faite honte  
YoannRpz07 - Sat 15 Jul à 17h03
Et moi je m'inquiète de sa capacité à se projeter dans l'avenir


Ah c'est le foot business ah c'est un complot anti stephanois 

certains supporters connaissent plus de joueurs que sa cellule à deux balles
Mordicus - Sat 15 Jul à 16h46
Ouais.
Le pere Caiazzo, il panique a mort, en fait.
Il sait que son club (qui fait exactement ce qu'il denonce) n'a plus les moyens d'attirer ni les jeunes ni les confirmés.
Il suffit que Marseille PSG ou Lyon (qui soit dit en passant a eu le bon sens et les moyens d'acheter AVANT de degraisser) propose 1000 € de plus que sainté et le gamin dit oui. De suite.
Désolé, mais le systeme Caiazzo-Romeyer est en panne.
Completement.
Cantoche - Sat 15 Jul à 16h19
Moral et foot ne sont pas compatible 
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire