Caïazzo revient sur les dossiers Trémoulinas et Amalfitano

Pros | Publié le par Tibo | 21 commentaires
Bernard Caïazzo, très actif en ce moment sur la scène médiatique s'est exprimé sur ButFootballClub, évoquant les transferts avortés de Benoît Trémoulinas et Morgan Amalfitano, expliquant une énième fois, les complications fiscales liées à la France...
« Benoît gagnait 150 000€ net à Kiev. A 29 ans, il avait un contrat de quatre ans en Ukraine. Pour qu’il gagne autant chez nous, il aurait fallu lui donner 280 000€. On allait faire un trou », justifie le dirigeant. Amalfitano, qui touchait 200 000€ à Marseille, a préféré signer à West Ham. Qui va le lui reprocher? On était pourtant d’accord la veille de la fin du marché, mais il nous a appelés en disant qu’il avait eu cette proposition de West Ham. Le dernier du championnat anglais touche le double du premier de Ligue 1 en droits télé. En Angleterre, les charges sont de 10 000€ pour un salaire de 200 000€. En France, c’est 80 000€ »

Un refrain que l'on connaît désormais par cœur. Alors il est vrai que les conditions fiscales en France ne sont pas avantageuses pour les clubs, mais le football Français à d'autres soucis à régler, ce n'est que l'arbre qui cache la forêt...
Photo de Jessy Moulin
chevron_right Voir la fiche de Jessy Moulin
Article plus récent chevron_right
Diakhaté dans l'expectative
chevron_left Article plus ancien
Le bilan du mercato par Roro
keyboard_arrow_down Voir les 21 commentaires keyboard_arrow_down