Evect.fr

Caïazzo raconte les tractations pour la succession de Galtier

Publié le par Tibo 26 commentaires
L'AS Saint-Etienne a bossé durant plusieurs semaines pour trouver le remplaçant de Christophe Galtier. Une recherche longue, que Bernard Caïazzo raconte dans les colonnes de France Football. De Fabio Celestini en passant par Eric Roy, Paul Le Guen et bien sûr Patrick Vieira et Claude Puel.

Du 15 au 21 mai. «La cellule de recrutement dirigée par David Wantier, sous la responsabilité de Dominique Rocheteau, commence à prendre des contacts. Elle a déjà reçu une cinquantaine de candidatures. Ça part dans toutes les directions. Eric Roy, Fabio Celestini et Paul Le Guen, qui ont postulé, sont les premières personnes rencontrées. Claude Puel et Antoine Kombouaré sont aussi ciblés, mais eux n’ont pas postulé et sont sous contrat. On nous propose aussi Franck Passi, Sabri Lamouchi, Jean-Pierre Papin... Ce sont certainement des gens compétents, mais il nous faut un coach, français ou étranger, avec une dimension internationale. Et puis, un coach de haut niveau ne postule pas, on vient le chercher. Nous prenons contact avec Claudio Ranieri, Claude Puel, Patrick Vieira. Et avec des entraîneurs argentins passés par la France comme Gabriel Heinze, Marcelo Gallardo ou Lucas Bernardi. Mais ils sont en plein Championnat et il est difficile de les rencontrer.»

Lundi 22 mai. «Nous avons une conversation téléphonique avec Claude Puel après la dernière journée du Championnat anglais. Southampton semble hésitant à son sujet. Il nous explique qu’il doit voir ses dirigeants le lendemain, et qu’en cas de départ le projet de l’ASSE pourrait l’intéresser. Nous avions l’intuition qu’il ne resterait pas, mais que les discussions avec son club pouvaient durer. La suite nous a donné raison. On nous a fait savoir qu’Antoine Kombouaré avait envie de venir, mais qu’il était bloqué par Guingamp, ce qui est logique. Nous voulons rester corrects avec les clubs, et nous savons qu’Antoine n’est pas du genre à partir au bout d’un an. Patrick Vieira m’appelle de New York pour une première discussion.» 

Mardi 23 mai. «Avec Rocheteau, nous rencontrons Fabio Celestini à Paris à la demande de la cellule de recrutement, qui nous le présente comme le nouveau Lucien Favre. Il me fait une bonne impression, son approche est originale. Il est monté avec Lausanne, mais vient de terminer avant-dernier du Championnat de Suisse. Peut-être qu’il deviendra un très bon entraîneur, mais le contexte stéphanois nous impose d’être plus exigeant.» 
Caïazzo raconte les tractations pour la succession de Galtier
Mercredi 24 mai. «Patrick Vieira me rappelle pour me dire qu’il est très motivé par notre projet. Je suis surpris par son enthousiasme, sa détermination. Il doit venir en France début juin. Le même jour, nous apprenons qu’Oscar Garcia, le coach catalan du Red Bull Salzbourg, veut partir. Cela peut-être une belle opportunité, car son équipe pratique un jeu spectaculaire. De source sûre, nous savons que l’OL l’avait rencontré l’année dernière à l’initiative de Gérard Houllier, qui l’a recruté au RedBull. Rendez-vous est pris pour le lundi suivant.» 

Jeudi 25 mai. «Roland et moi déjeunons à l’hôtel Riviera, à Beaulieu-sur-Mer, avec Claudio Ranieri. Nous tenons à la confidentialité. À peine arrivé, le voiturier,qui est de St-Chamond,nous lance: “Ah,je vois qu’il y a de l’ambition à Saint-étienne!” Le contact est très chaleureux, on parle près de trois heures et Ranieri nous dit que le projet l’intéresse. Il nous demande de lui envoyer une proposition financière, ce que nous faisons dans les quarante-huit heures. Elle nous semble énorme, mais elle ne lui conviendra pas. Ranieri coûte 3millions d’euros nets d’impôt par an. Avec cinq adjoints, on monte à 10 millions. Ranieri, qui est un gentleman, nous demande un délai jusqu’au 15 juin. On comprend qu’il veut tester le marché. Il faut féliciter Waldemar Kita de l’avoir fait signer. L’ASSE n’a pas la capacité de réaliser de tels investissements, mais si nous aboutissons dans notre recherche d’investisseurs, cela pourrait être possible à l’avenir.»

Mardi 6 juin. «Rendez-vous avec Patrick Vieira du côté de Cannes. Roland part à 5 heures du matin en voiture de Saint-étienne et fera l’aller retour dans la journée. Il se donne au club sans relâche. Dominique est descendu de Paris. La discussion est passionnante. Patrick dégage une grande maturité. On se dit qu’on tient peut-être un coup, comme Blanc à Bordeaux ou Zidane au Real. Patrick n’en fait pas une question d’argent,il est motivé par le projet. New-York City acceptera t-il de le lâcher en pleine saison ? Il semble assez optimiste.» 
 


Tags : , , , , , ,

26 commentaires
mafiaman42 - Wed 21 Jun à 18h52
Article très intéressant. Merci à Nanard de balancer les infos.
La poste Viera aurait pu être intéressante...
En tout cas on apprend une chose importante, Garcia n'est qu'un 3eme choix tout au plus...
Voir la suite des commentaires
le point du jour - Tue 20 Jun à 16h39
Qui vivra viera, mais ranié ri aussi .   (humour) . On se souviendra de ce printemps 2017, d'election macron, et la venue d'oscar  avec ses trois ministres.
le point du jour - Tue 20 Jun à 16h35
viera, je ne le vois pas trop entraineur, mais bon, on recherche aussi un mécène , sil a un contact americain, il est le bienvenu.
vertdu82 - Tue 20 Jun à 15h34
Ceux qui beuglaient comme des veaux pour avoir Ranieri ben 10M par an ça calme hein ??? 
Sinon super article de la part de France Football sur les coulisses ça change des articles banales
alexblaise76 - Tue 20 Jun à 14h00
On a peu être loupé un futur grand coach"Viera" , je suis surpris qu'il au pu s'intéresé à notre club!
marius3005 - Tue 20 Jun à 13h55
Article assez intéressant, comme quoi dans la presse tout a été dit sans que cela ne soit exact..... Mais ça nous en avons l'habitude.
Greenin01 - Tue 20 Jun à 13h43
Pour le couo c'est super intéressant de voir comment le choix à ete fait :)
Link - Tue 20 Jun à 13h09
la cellule de recrutement qui presente le guignol de lausanne comme le futur lucien favre...ca en dit long sur les competences de cette cellule faut pas venir s etonner quand on voit les joueurs pistés pendant les mercatos
bayard - Tue 20 Jun à 13h07
guy roux y est pour qq chose
vertmisel - Tue 20 Jun à 13h05
Les nouvelles aventures de Pierre Bellemare  !!!
kop nord - Tue 20 Jun à 12h56
une bonne lecture pour les pipes du forum qui dirigent mieux qu'un dirigeant,qui président mieux qu'un président et qui entreprennent mieux qu'un entrepreneur...
Jos - Tue 20 Jun à 12h56
quand je lis L'interview et lis tout ce qui a put ce dire dans la presse ( que certains auraient refuses) je me dis que la Presse raconte beaucoup d'histoire) 
salmo.salar - Tue 20 Jun à 12h53
C'est moi Nanard, et je la ramène tout le temps, c'est plus fort que moi, voyez le grand mégalo en action...
ANO - Tue 20 Jun à 12h51 - Modifié Tue 20 Jun à 12h54
Commentaire supprime
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire