Caïazzo : "On ne peut pas se permettre de vendre Saint-Etienne pour faire une opération financière"

Club | Publié le par Tibo | 129 commentaires
Une fois de plus, Bernard Caïazzo s'exprime sur l'éventualité de voir débarquer un troisième actionnaire minoritaire à Saint-Etienne. Le président du Conseil de Surveillance qui oeuvre sur ce dossier depuis plusieurs années explique ses craintes et sa démarche en la matière :

"Certains intermédiaires font croire qu'en investissant 200 millions d'euros, on est sûr d'être en Ligue des champions tous les ans. C'est complètement faux. Les montants de certains transferts font tourner des têtes. À Saint-Etienne, un investisseur qui voit qu'on a vendu pour plus de 40 millions d'euros peut se frotter les mains, alors que ça nous permet simplement de payer une dette et les travaux du centre de formation. Il est très important de bien diagnostiquer les réels objectifs des investisseurs. Ce qui me fait peur, c'est que certains ne comprennent pas forcément la dimension sportive.
Nous, à Saint-Etienne, on estime qu'on n'a pas besoin d'investisseur si c'est pour faire ce dont on est capable. Sur les dix dernières années, on est dans les cinq meilleures équipes de Ligue 1, on n'a jamais perdu d'argent, et on est premiers en termes d'image. Si ce n'est pas pour construire une équipe de Ligue des champions, quel intérêt de vendre ? On ne peut pas se permettre de vendre Saint-Etienne pour faire une opération financière. Notre démarche, c'est de dire qu'il faut un investisseur ambitieux. Il faut beaucoup de prudence. C'est pour ça qu'en cas d'ouverture de notre capital, on aimerait d'abord accueillir un actionnaire minoritaire, apprendre à le connaître, et voir ensuite."

Source : Le Parisien
Article plus récent chevron_right
Balbir : "L’effectif de Ghislain Printant me plait"
chevron_left Article plus ancien
Mercato : DC United s'intéresse à Diony
129 commentaires
Andy-fun
access_time mar. 06 août à 14h33
IL ME FATIGUE  MAIS IL ME FATIGUE GRAVELe fait de toujours parler d'investisseurs de vente d'achat de capitaux PROUVE clairement que le sportifle foot  le "Vert" il en a rien à secouerIL ME FATIGUE GRAVE MAIS ALORS COMME IL ME FATIGUE GRAVE
  2 réponses
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
bergessio
access_time mar. 06 août à 14h32
Je ne lis plus leur entretien,  leur interview,  car ils ne sont plus crédibles car ils changent souvent de discours,  on ne sait pas où que l on va avec eux .
  1 réponse
dam
access_time mar. 06 août à 14h30
Actuellement le salut pour Sainte est dedévelopper au maxi sont centre de formation pour sortir un max de jeunes prometteurs et de mettre des scout compétent dans cette cellule de recrutement trop bien medicoire pour superviser et attiré de jeunes footballeur étranger de bon qualité le club ne sortira que comme ça sinon on finira en ligue 2  le foot bouge sans cesse faut être en avance en permanence 
  0 réponse
FM
access_time mar. 06 août à 14h30
On va lui répondre simplement  par l' adage " Qui paie ses dettes s' enrichi"
  0 réponse
dam
access_time mar. 06 août à 14h30
Actuellement le salut pour Sainte est dedévelopper au maxi sont centre de formation pour sortir un max de jeunes prometteurs et de mettre des scout compétent dans cette cellule de recrutement trop bien medicoire pour superviser et attiré de jeunes footballeur étranger de bon qualité le club ne sortira que comme ça sinon on finira en ligue 2  le foot bouge sans cesse faut être en avance en permanence 
  3 réponses
vertmisel
access_time mar. 06 août à 14h21
Vu le profil et la tournure que prend le recrutement il se devait d'allumer un contre feu pour détourner l'attention sur l'équipe ,  énième leçons sur l'investissement prodigué par Me Caiazzo faut juste ne pas se perdre dans ce labyrinthe de mensonges   !!!
  0 réponse
FM
access_time mar. 06 août à 14h19
Ben voici-voilou, le message passe à force de clistères bien enfoncés....on a vendu pour près de 40 millions d' euro...et ça paie juste les dettes et les travaux ( qui soit dit en passant revalorisent le Capital !)  .....On a faire à de sacrés financiers, qui, eux, ne VENDENT PAS , justement,  pour faire une opération financière....
  0 réponse
kurt042
access_time mar. 06 août à 14h18
Il a osé le dire ! 
  0 réponse
fabio42
access_time mar. 06 août à 14h18
" alors que ça nous permet simplement de payer une dette et les travaux du centre de formation."Bon bein voilà j'avais posé la question, mon Nnard viens d'y répondre... mercato d'envergure toujours pas pour cet été, on aura pas de gros joueurs qui débarqueront si l'on a aucun moyen sauf opportunité de prêt extraordinaire
  3 réponses
ChaudronVert!
access_time mar. 06 août à 14h14
Il manque un 9 de niveau international et un milieu de qualité pour jouer avec Mvila ainsi qu'un  arrière gauche, le tout à 3 jours de la première journée. Ou est Trauco ? Pourquoi Diony est toujours au club ? Ou est Kolo ? Quel interet de prendre Ahlouhou qui n'a même pas le niveau pour s'imposer dans une équipe de Monaco qui était relégable  ? 
  0 réponse
Florian
access_time mar. 06 août à 14h02
La démarche global me semble bonne, après je ne suis pas dans les petits secrets interne pour tt savoir. A mon avis il faut bien un gars  qui posent quelques millions, sans ça on passera pas de pallier sauf si notre politique de formation ce boost dans les mois à venir avec beaucoup de jeune à potentiels qui sortent. Après je comprends la crainte, on en a vu des club qui après avoir investit par un mec qui voulais gagner du pognon ce sont cassé la gueule.... Essayons d'être le plus régulier possible dans le sportif comme le financier et nous verrons. 
  6 réponses
casanova
access_time mar. 06 août à 14h01
Dans deux jours, il dira l'inverse
  0 réponse
Olivert
access_time mar. 06 août à 13h57
un attaquant pas un moyennasse un vraivoila ce qu on veut
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire