Caïazzo de nouveau attaqué

Club | Publié le par Tibo | 26 commentaires
On peut le dire, Bernard Caïazzo aurait du se taire, pour rester correct. Depuis sa sortie médiatique pour cracher sur la Ligue 2, et pour prôner l'élitisme, les réactions se font nombreuses et elles sont très critiques. Alors que les soutiens se font discrets... Pas forcément une bonne chose pour l'image de l'ASSE, ni vraiment dans les valeurs du club. 

"C'est une trahison qui va laisser des traces."
déclare le président de l'AS Nancy-Lorraine Jacques Rousselot. Dans son viseur, Bernard Caïazzo et Frédéric Thiriez : "Elle va contribuer à une fracture entre le monde amateur, la Ligue 2 et certaines équipes, soi-disant de l'élite, qui la jouent perso et oublient d'où elles viennent. Quand j'entends Bernard Caïazzo, je me demande où était Saint-Etienne il y a douze ans. C'est pitoyable de balayer d'un revers de main les acteurs de L2. Ce n'était pas prévu comme ça mais ça a été la journée des longs couteaux. L'individualisme et le vision à court terme prévalent. On devrait tous être solidaires. Mais dans le foot, quand on peut mettre le pied sur la tête du voisin."

Même Noël Le Graët pour qui il a fait campagne ne trouve pas grâce à ses yeux : "Il me dit qu’il a défendu le dossier, Thiriez me dit que c’est Le Graët qui l’a incité à passer cette décision le 21 mai. Je ne sais plus qui croire. Une vraie cacophonie. Je suis déçu." des propos tenus dans le Journal du Dimanche. 
Article plus récent chevron_right
Rocheteau se montre ferme concernant Gradel
chevron_left Article plus ancien
Caïazzo confirme les contacts avec Hanovre
keyboard_arrow_down Voir les 26 commentaires keyboard_arrow_down