Caïazzo au chevet du Paris SG

Club | Publié le par Tibo | 96 commentaires
Toujours plus prompt à défendre les intérêts des autres clubs et notamment du Paris Saint-Germain, Bernard Caïazzo présent à l'assemblée générale de l'ECA (European Club Association), en a profité pour prendre la défense du club de la capitale, visé par une enquête de l'UEFA comme le rapporte RMC :

"On sent chez un certain nombre de grands clubs européens, Real, Barça, Bayern, les Anglais, les Italiens, que le PSG est un peu la cible. En tant que Français, on se sent un petit peu mal à l'aise par rapport à ça parce qu'on a un sentiment que le PSG tire plutôt notre football vers le haut. On va dire que le PSG dérange.
Malgré les sourires de façade, on sent, j'en parlais avec Jacques-Henri Eyraud, que le PSG est ciblé, a poursuivi Caïazzo. J'espère qu'il sera jugé de façon très rationnelle et juste. Je ne voudrais pas derrière qu'il y ait des contingences un peu passionnelles qui se mettent au milieu de tout ça. Il ne faudra pas que ce soit un jugement de façade. L'UEFA répond à l'attente d'un certain nombre de gros clubs. Il y a des influences qui se font. Je pense que le PSG saura parfaitement répondre à tout ça.
Je connais un peu le football et l'économie du football. Pour moi, sincèrement, j'ai regardé les comptes du PSG, et ils n'auront aucun souci avec le fair-play financier. On oublie que quand on achète un joueur on l'amortit sur cinq ans, donc on divise son prix d'achat par cinq, mais que quand on vend on fait entrer directement dans les comptes. Il y a beaucoup de gens qui parlent du fair-play financier sans vraiment savoir ce qu'est l'économie du football."

Bernard Caïazzo s'oppose toujours avec une grande véhémence au football business, ainsi qu'à la dérégulation des marchés dans le football... 
Article plus récent chevron_right
L'ASSE promue à l'ECA
chevron_left Article plus ancien
Selnaes : "J'ai une mentalité de gagnant"
keyboard_arrow_down Voir les 96 commentaires keyboard_arrow_down